Koh Lanta: un premier épisode et déjà plusieurs victimes

Koh Lanta est de retour. Et cela fait du bien de retrouver des candidats anonymes, mais des grosses têtes quand même.

Koh Lanta
© ALP

Denis Brogniart lâche à peine son classique " et à la fin, il n’en restera qu’un " et le frisson revient. Oublions la tricherie et la fin décevante de l’édition All Stars. Koh Lanta est de retour pour une nouvelle saison, avec son lot de surprises. D’abord, avec la composition de trois équipes (et non deux), mais surtout avec l’apparition du totem maudit, jumeau maléfique du totem d’immunité qui promet quelques rebondissements.

D’abord les présentations

24 aventuriers ont débarqué sur une île, sur l’archipel de Palawan, aux Philippines. 24 anonymes, même si certains avaient participé en 2018 à la 19e saison avortée. gés de 20 à 52 ans, nos nouveaux Robinson Crusoe sont surmotivés, avec métiers parfois atypiques – un fustier, une croupière, une danseuse du Moulin Rouge – et des égos déjà bien gonflés – le " Mbappé de la finance ", un artisan peintre qu’on aime ou qu’on déteste et une directrice qui aime… diriger.

Le bracelet maudit

Après l’habituel plongeon du bateau, l’aventure commence. La première épreuve, cérébrale, présente un enjeu de taille: ne pas terminer dernier, autant chez les hommes que chez les femmes, afin d’éviter le bracelet synonyme de vote en leur défaveur à chaque conseil et ce, jusqu’à la réunification. C’est Yannick et Lili qui partiront avec ce handicap. Si l’un d’eux est éliminé lors d’un conseil, il ou elle devra remettre son bracelet à un autre candidat. " Tous, vous pourrez vous retrouver à un moment ou à un autre avec ce bracelet ", souligne Denis Brogniart.

Quant aux gagnants de l’épreuve, Alexandra et Jean-Philippe, ils deviennent capitaines d’équipe et désignent la troisième, Céline. Pour le dire franchement, ou plutôt comme Alexandra, cette infirmière a été choisie parce qu’elle semblait… nulle.

Premières victimes, au pluriel

Après une première nuit (déjà?) difficile, un premier serpent tué à coups de machette et une première intoxication (déjà!), les trois équipes – verte, bleue et violette – sont prêtes à disputer l’épreuve d’immunité: retenues par un élastique, elles doivent attraper plusieurs piquets, un à un. Mais qui dit trois équipes, dit nouvelle organisation. L’équipe la plus rapide sera saine et sauve, les deux autres devront chacune éliminer un candidat, et la plus lente des deux sera frappée par la malédiction du nouveau totem.

Menée par Maxime et Fouzi, l’équipe bleue gagne l’épreuve, suivie des violets soulevés – littéralement – par la force de Yannick. Pour l’équipe verte, la crainte du totem maudit se concrétise: le conseil se déroule immédiatement. Tout ça pour ça? Lili, désavantagée par son bracelet, est éliminée sur le champ et remet l’objet à Pauline.

Sur le camp des violets, les candidats ont plus de temps pour discuter stratégie et élimination. Céline, Setha et Stéphanie sont sur la sellette. Et, malgré la ruse d’un faux collier d’immunité, Céline, la cheffe d’équipe, quitte l’aventure.

Sur le même sujet
Plus d'actualité