Koh Lanta: retour aux sources pour faire oublier la triche

Après une saison All Stars ruinée par la tricherie, Koh Lanta est de retour avec des anonymes.

Koh LAnta
© ALP/TF1
Diffusion le 22 février à 21H05 sur TF1

Lors de la présentation officielle de cette nouvelle saison, la production de Koh Lanta a promis " un retour aux fondamentaux" . C’est-à-dire 24 inconnus, entre 20 et 52 ans, prêts à toutes les stratégies pour remporter la victoire finale et le chèque de 100.000 euros qui l’accompagne. Des aventuriers, répartis en trois équipes, qui selon Denis Brogniart " ont fait preuve de fair-play du premier au dernier jour " mais malgré tout un peu plus surveillés qu’auparavant. Lorsque l’émission a été tournée l’an dernier, les équipes de tournage étaient déjà au courant de la tricherie de Teheiura (il avait reconnu s’être fait amener de la nourriture par des locaux). Désormais, deux gardiens surveillent chaque camp et sont équipés d’un bateau pour contrecarrer les éventuelles livraisons par la mer.

Peu de changements ont été apportés à la mécanique du jeu, tourné cette année au pied des falaises de l’archipel de Palawan aux Philippines. Outre le retour de la mythique épreuve de dégustation, absente depuis trois éditions, la grande nouveauté de ce Koh Lanta, c’est l’apparition du totem maudit, " jumeau maléfique du totem d’immunité" . L’équipe perdante des épreuves de confort remportera l’objet et devra en subir les conséquences, forcément néfastes comme le souligne Denis Brogniart: " les aventuriers vont le redouter et le maudire" . Et ça commence dès le débarquement: l’homme et la femme arrivés en dernier lors de l’épreuve recevront un bracelet, synonyme de vote en leur défaveur au cours du conseil, et ce jusqu’à la réunification. De quoi peut-être provoquer pas mal de retournements de situations. Suffisant pour garantir les audiences et reconquérir les nombreux téléspectateurs déçus du fiasco de la saison All Stars? On a en tout cas envie d’y croire.

Sur le même sujet
Plus d'actualité