Top Chef: une nouvelle saison au fort accent belge

C'est parti pour la 13e saison de Top Chef avec un petit nouveau dans le jury et trois candidats belges.

Hélène DARROZE Philippe ETCHEBEST Glenn VIEL et Paul PAIRET
Diffusion le 21 février à 20h30 sur RTL-TVI

Pour la treizième année consécutive, le concours dédié aux professionnels de la cuisine devrait confirmer son côté incontournable, lui qui tutoie toujours des sommets d’audience, tant chez nous qu’en France. Ceux et celles qui suivent le programme le savent déjà: trois candidats belges sont cette année de la partie, parmi les douze hommes et les trois femmes qui ont émergé des sept cents candidatures. Arnaud Delvenne, un Liégeois qui gère deux hôtels Van der Valk, Logan Depuydt, un Namurois propriétaire du restaurant L’artiste de Falaën et Elliott Van de Velde, un Bruxellois aussi atypique qu’exemplaire, puisqu’investi dans la lutte contre le gaspillage alimentaire, ce dernier ayant l’habitude d’utiliser ses talents pour concocter des repas aux plus démunis.

Si les jurés Hélène Darroze, Philippe Etchebest et Paul Pairet sont là, Michel Serran a laissé sa place à Glenn Viel, le plus jeune chef triplement étoilé de l’Hexagone. Et plutôt que de se consacrer sur une thématique habituelle (comme l’audace ou la créativité), l’émission mise cette année sur la compétition et l’imagination, l’animateur Stéphane Rotenberg ayant promis des épreuves " décalées, déstabilisantes et surprenantes ". Une vingtaine de chefs externes – parfois étrangers – viendront ainsi challenger les candidats, comme la Péruvienne Pia Léon, récemment élue meilleure cheffe du monde, ou l’Américain Mike Bagale, inventeur d’un concept permettant de gonfler à l’hélium des ballons à manger. " Notre principale fierté, au-delà du fait que l’émission suscite des vocations et permet à des gens de faire de belles carrières, c’est qu’elle divertit en apprenant des choses à tout le monde. On dépasse le strict cadre télévisuel!" , tient à rappeler Rotenberg.

Sur le même sujet
Plus d'actualité