À la télé ce soir: Le Normandie, histoire d’un bateau

Le bateau dont la France est la plus fière a-t-il été saboté ou victime d'un incendie accidentel?

Un incendie a ravagé le Normandie
Diffusion le 6 février à 22h55 sur France 5

Mai 1935, le Normandie s’apprête à atteindre New York. Ses statistiques sont impressionnantes. 313 mètres de long, 80.000 tonnes, 2.000 passages et un luxe inégalable. Terrain de tennis et de badminton, larges espaces de promenade et piscine garnissent le pont extérieur, cabines rutilantes, pièces de séjour dignes de véritables palais et cuisine d’une rare finesse sont à l’intérieur. À son arrivée aux États-Unis, le paquebot vient de battre le record de traversée de l’Atlantique: 4 jours et 3 heures.

Pendant que la France se gargarise d’avoir décroché le fameux Ruban bleu, elle délaisse probablement la préparation d’une guerre qui devient de moins en moins évitable. Le 23 août 1939, lors d’un nouveau trajet entre Le Havre et New York, certains fuient d’ailleurs le Vieux Continent pour se mettre à l’abri. Cinq jours plus tard, au quai 88, le Normandie accoste. Il n’en bougera plus jamais.

D’abord sur ordre de la Compagnie générale transatlantique, qui veut éviter de replonger dans la gueule du loup. Puis pour une raison beaucoup plus tragique un jour de février 1942. En plein après-midi, le Normandie prend soudainement feu à partir de la salle principale. Rapidement, le plus beau bateau du monde disparaît dans un nuage de fumée. Les enquêteurs concluront à un dramatique accident. Pourtant, le doute s’installe très vite. Y a-t-il eu sabotage, soit issu d’un ou de plusieurs membres l’équipage, soit venu de l’extérieur, alors que la peur de l’espion est au plus haut?

Ce documentaire somme toute classique dans sa forme, dévoile chronologiquement les grandes heures du Normandie entre sa mise à l’eau et sa disparition. Les archives et la voix off font replonger avec succès en pleine Guerre Mondiale pour tenter de percer ce mystère qui touche encore l’ego de la France 80 ans plus tard.

Sur le même sujet
Plus d'actualité