À la télé ce soir: Conversation avec Romy Schneider

Quarante ans après le décès de Romy Schneider, la RTBF diffuse son portrait le plus intime.

Romy Schneider et Alice Schwarzer
©DR
Diffusion le 28 janvier à 20H30 sur La Trois

Pour bien comprendre pourquoi ce portrait de celle qui était alors considérée comme la meilleure actrice européenne dénote, il s’agit de se replacer dans le contexte de l’époque. En 1976, se sentant harcelée par les médias, Romy Schneider n’accorde plus la moindre interview depuis des années. Mais profitant d’un tournage en Allemagne (pour le film Portrait de groupe avec dames), la comédienne accepte l’invitation d’une journaliste allemande de renom, Alice Schwarzer. À l’époque initiatrice du Mouvement de Libération des Femmes (MLF) et proche de Simone de Beauvoir, cette ancienne correspondante politique à Paris s’apprête à lancer un magazine féministe (Emma, qui se vend toujours) et souhaite lui consacrer sa première Une. L’entretien se déroule la nuit du 12 décembre à Cologne, dans les nouveaux bureaux de la revue. En toute confiance et principalement en français, Romy se livre comme jamais, plusieurs heures durant. Immortalisée sur une cassette, cette rencontre servira en 1998 à une biographie, Intime. Vingt ans avant ce dévoilement, donc…

Si beaucoup connaissent l’histoire de l’actrice rappelée ici (les accointances de ses parents avec le 3e Reich, sa relation avec Alain Delon, son changement radical d’image après Sissi, etc…), l’entendre se confier avec cette authenticité relève d’un caractère aussi inédit que surprenant. Avec des révélations nous faisant saisir ses difficultés d’être une star, de vivre avec un passé familial complexe et surtout, d’être une femme moderne au milieu des années septante. Car rappelons que nos protagonistes, simplement parce qu’elles militaient pour l’avortement libre et gratuit, étaient les deux femmes les plus insultées d’Allemagne. Certaines choses évoluent, heureusement…

Sur le même sujet
Plus d'actualité