Le JT de TF1 va s’adapter à vos goûts dès lundi

Il sera possible de regarder une version personnalisée du célèbre 20 heures avec uniquement des reportages autour de vos centres d’intérêt et de votre région.

Le 20H de TF1 devient personnalisable
Illustration. (@Belga Image)

Cela fait des années que le 20 heures de TF1 fait partie des programmes d’information les plus suivis d’Europe. Dernièrement, il a encore profité d’un sacré coup de projecteur grâce à la performance inédite de Stromae.

A partir de lundi prochain, il va évoluer en s’adaptant aux centres d’intérêt de chacun. Chaque spectateur verra donc une suite de reportages et sujets différents. Cela fait environ un an que le projet était dans les tiroirs.

A la carte

Evidemment, la première chaine de France ne va pas lire dans vos pensées. Pour obtenir ce JT personnalisé, une inscription sur le site de TF1 ou sur son application est nécessaire. Sur une page dédiée, il faudra renseigner les thématiques qui vous plaisent parmi une liste de sujets qui vont des très larges aux plus précis.

Ensuite, chaque jour, l’algorithme de la chaine fera le tri pour vous parmi tous les reportages du 13h et du 20h afin de ne vous proposer que ceux qui vous touchent, ou ceux qui concernent votre région. Cette playlist unique changera au fur et à mesure de la journée.

Pour les directeurs de la chaine, c’est une façon de d’évoluer pour attirer les plus jeunes. " Un leader de l’information doit s’adresser à tous les publics; notre ambition est de proposer une information pertinente, vérifiée et innovante qui s ‘adapte à tous les usages du quotidien ", a expliqué Thierry Thuillier , directeur général adjoint de l’information du groupe TF1 dans l’Echo.

Outre ce côté personnalisation, ces JT seront plus courts et accessibles à chaque instant, ce qui peut attirer ceux pour qui la durée ou l’horaire de ces " journaux parlés " sont un obstacle.

Rentabiliser

Une évolution qui n’étonne pas du tout les spécialistes des médias. Déjà, proposer une offre personnalisée est économiquement intéressant. " Les groupes de médias veulent rentabiliser auprès du marché publicitaire et via les datas la production de contenus qui coûtent cher à produire ", commente Benoit Grevisse, directeur de l’Ecole de Journalisme de l’UCLouvain, toujours dans l’Echo.

Pour Agnès Maqua, avocate spécialisée en droit des médias, " c’est une évolution naturelle et intelligente de la personnalisation des contenus pour autant que le consommateur accepte d’être ciblé, car évidemment TF1 va valoriser cette audience auprès du marché publicitaire. "

A voir désormais si la chaine va attirer un nouveau public grâce à ce concept ou plutôt perdre quelques téléspectateurs, plus séduits par cette nouvelle offre que par le traditionnel 20H, qui n’a pas encore perdu toute son aura puisque des millions de Français, sans compter les Belges, le regardent encore chaque soir.

Sur le même sujet
Plus d'actualité