"Top Chef" de retour avec trois candidats belges et des nouveautés

Dans cette nouvelle saison de Top Chef, des épreuves inédites côtoieront des anciennes, le tout avec un nombre important de candidats belges présents.

Jury de Top Chef
Le jury de la treizième saison de Top Chef @Capture d’écran Instagram

Qui succèdera à Mohamed Cheikh au titre de Top Chef? C’est ce que les téléspectateurs vont bientôt pouvoir savoir, vu que le tournage de la saison 13 commencé en octobre dernier vient de s’achever. L’occasion de dévoiler en conférence de presse un avant-goût de ce qui sera diffusé sur le petit écran. Au menu: une recomposition du jury, des épreuves classiques et des nouvelles, des invités prestigieux et trois Belges sur la ligne de départ.

Un jury remodelé et des épreuves chocs

Cela faisait depuis 2015 que Michel Sarran faisait partie du jury mais cette fois-ci, c’est un petit nouveau qui prendra sa place. Son nom: Glenn Viel, 42 ans, auréolé de ses trois étoiles au Guide Michelin pour son restaurant des Baux-de-Provence et élu «chef de l’année 2020». Il rejoindra ainsi Philippe Etchebest, Hélène Darroze et Paul Pairet pour constituer le quatuor de l’émission.

Autre nouveauté notable: des épreuves réinventées. C’est notamment le cas du «dessert vivant», spécialité du chef pâtissier français Dominique Ansel. Autrement dit, il s’agira de créer un dessert qui se transformera une fois présenté sur son plat, en changeant de texture. Il y aura aussi l’épreuve de la «provocation» chapeautée par le Danois Rasmus Munk, ou encore de la «nourriture flottante» de Mike Bagale, qui a inventé ce concept en gonflant à l’hélium des ballons à manger sucrés ou salés. Une candidate va également devoir cuire un avocat dans du compost sous le regard des chefs barcelonais Oriol Castro et Eduard Xatruch.

Les téléspectateurs retrouveront aussi des épreuves bien connues. C’est le cas de la boîte noire, du trompe-l’œil et de la guerre des restos qui sera organisée sous le même format que l’année passée. Le binôme gagnant de cette «guerre» remportera le droit de présenter un menu en région parisienne pour proposer des plats à emporter, et ce dès le lendemain de la diffusion de l’épreuve à la télévision.

Beaucoup de Belges et des invités de haut-vol

Du côté des candidats, l’heure n’est pas à la parité des sexes puisqu’il y aura douze hommes et trois femmes. Leurs noms n’ont pas encore été tous révélés. mais une chose est sûre: trois Belges seront présents cette année. Seule la saison 10 avait accueillis autant de Belges dans les cuisines de Top Chef. Deux d’entre eux seraient déjà connus. Selon la DH, il y aura Elliott Van de Velde, un trentenaire bruxellois autodidacte engagé dans la lutte contre le gaspillage alimentaire avec sa cuisine zéro déchet. Le deuxième s’appelle Arnaud Delvenne, comme le révèle Sudinfo. Ce Liégeois est chef dans deux hôtels Van der Valk dans la Cité ardente et compte mettre en valeur les produits du terroir pour une cuisine «gourmande». Quant au troisième, son nom demeure un mystère. Seul élément d’information: il est Namurois.

Quant aux invités, ils seront nombreux. Outre Ansel, Munk, Bagale, Castro et Xatruch, Top Chef accueillera des chefs déjà vus auparavant dans l’émission (Yannick Alléno, Anne-Sophie Pic, Pierre Gagnaire, Dominique Crenn, Alexandre Mazzia, Christian Le Squer) et d’autres nouveaux. Parmi ces derniers, on compte notamment la Britannique Claire Smyth, triplement étoilée. Le Péruvienne Pia León, élue meilleure femme cheffe du monde en 2021, est elle aussi présente, ainsi que l’Italien Massimo Bottura, triplement étoilé avec son Osteria Francescana à Modène. Seront également de la partie deux anciens gagnants: Stéphanie Le Quellec et Jean Imbert.

Par contre, pas de thème précis pour cette année. «On a prévu des épreuves déstabilisantes, surprenantes et complètement décalées où l’on pousse vraiment le curseur pour les candidats», précise le présentateur Stéphane Rotenberg. Pour l’instant, aucune date de diffusion n’a été annoncée par RTL-TVI.

Sur le même sujet
Plus d'actualité