À la télé ce soir: Safran, la ruée vers l’or rouge

Découverte des secrets du safran, l'épice la plus convoitée mais aussi la plus frelatée au monde.

enquête de France 5 sur le safran
© Roellinger production

Diffusion le 4 janvier à 20h55 sur France 5

Aujourd’hui, quand on pense safran, on pense plutôt Iran. Mais jusqu’au XIXe siècle, la capitale mondiale de ce célèbre produit était un village… près d’Orléans. Dommage pour la France que ce ne soit plus le cas car il s’agit de l’épice la plus chère qui existe (35.000€ le kilo). Sa production est pourtant tout à fait possible sous nos latitudes. Sauf que comme le montre France 5, c’est plus facile à dire qu’à faire. Cet or rouge fait l’objet d’un commerce des plus délicats. La récolte des stigmates du crocus, matière de base du safran, est obligatoirement manuelle et puisque les fleurs fanent en 24 heures, il faut que ça aille vite! Un travail ardu relégué aux pays où la main-d’œuvre est moins chère, surtout en Iran qui en produit 90% du stock mondial. Problème: Téhéran étant sous le coup de sanctions internationales, cela aboutit à un véritable méli-mélo commercial. Pour écouler leur production, les Iraniens l’envoient notamment en Espagne pour en faire… du safran espagnol. Une stratégie qui exaspère les (vrais) producteurs espagnols. Pour eux, c’est de la concurrence déloyale, surtout que des fraudeurs utilisent parfois leur AOP ibérique pour écouler les stocks iraniens. Pire: il s’agit de l’épice la plus frelatée de la planète avec des filaments d’autres végétaux déguisés en safran, y compris via l’utilisation de colorants cancérigènes. Seuls 15% du safran analysés en France sont conformes. Résultat: un casse-tête pour les clients.

France 5 se donne ainsi pour mission de parcourir les coulisses de la culture de safran, pas seulement pour en connaître les secrets mais au final pour s’y retrouver en tant que consommateur. Une enquête utile pour tout un chacun donc, avec des conseils simples, qui explique clairement les enjeux d’un commerce pourtant complexe.

Sur le même sujet
Plus d'actualité