À la télé ce soir: VTC démode toute la série Taxi

VTC, la nouvelle mini-série signée Canal+, nous embarque à toute allure dans un suspense 3 étoiles.

Golshifteh Farahani dans VTC
© Canal+
Diffusion le 25 novembre à 20h30 sur BE1

En cinq épisodes de 20 minutes chacun, format dense et rythmé trop peu exploité, VTC (soit Véhicule de Tourisme avec Chauffeur) démode toute la série Taxi. C’est que cette série réussit à mixer un drame social réaliste à un thriller trash monté à la mitraillette.

Tout repose sur son héroïne, magistralement interprétée par Golshifteh Farahani (Invasion, Un divan à Tunis). L’actrice franco-iranienne incarne Nora, une jeune femme accro aux amphétamines à la dérive, sans domicile à part sa voiture, prête à tout pour rassembler assez d’argent pour se trouver un logement et récupérer la garde de sa fille. Lorsque son frère Ben (Vincent Heneine) se retrouve incapable de livre un colis urgent, elle prend naturellement sa place et se retrouve le nez dans une sale affaire de drogues (et un réseau de gangsters bien méchants). La toute bonne idée est de situer toute l’action dans un lieu, la voiture, et une seule nuit, entre 18h et 06 h du matin.

Unité de temps, de lieu et d’action, les bonnes vieilles règles de la tragédie se révèlent toujours aussi efficaces, comme ce dispositif original qui consiste à filmer au plus près, sans quasi jamais sortir du huis-clos du véhicule. Dans ce voyage au bout de la nuit moderne, on découvre l’errance contemporaine, la fuite en avant des précaires, enfermés dans les paradis artificiels pour tenir bon, toujours plus loin de la ”normalité”, toujours plus isolés. Le propos est féministe, mais dénonce aussi l’ubérisation de la société, les conditions de vie inhumaines des chauffeurs. On y va pour le suspense et l’adrénaline, on se retrouve pris par la situation de Nora et ce qu’elle raconte sur notre époque. et envoûtés par une bande-son impeccable et immersive signée Max Guiguet. Une série française qui passe le genre à la vitesse supérieure.

Sur le même sujet
Plus d'actualité