À la télé ce soir: Hanna Schygulla, une égérie libre

Egérie de Fassbinder, Anna Schygulla, 77 ans, poursuit sa vie d’actrice et de femme libre et engagée.

Hanna Schygulla
Diffusion le 18 novembre à 22H20 sur Arte

Cheveux gris blonds, vive, volontiers disserte, au contraire de ses rôles, Hanna Schygulla n’a rien perdu de cet éclat d’étrangeté qui l’animait dans les films de son mentor, le prolixe et torturé Rainer Werner Fassbinder, rencontré sur les planches à Munich dans ce qui fut un réel coup de foudre artistique. Et qui a donné naissance à un riche voyage commun d’une dizaine d’années et d’une vingtaine de très grands films dont les inoubliables Lily Marleen ou Le mariage de Maria Braun.

Mais si la postérité n’a retenu que cette partie de sa carrière, la vie de Schygulla ne s’est pas pour autant arrêtée là, comme en témoigne ce documentaire nourri de nombreux entretiens, retraçant au rythme de ses souvenirs joyeux le parcours international de l’actrice. Depuis la Pologne où elle est née, en passant par Berlin, Paris, puis ses rôles pour des réalisateurs fameux comme Scola, Godard, Gitaï. Mais aussi son présent, toujours vibrant de projets, à bientôt 78 ans. Elle vient de terminer le très beau film de Ozon, Tout s’est bien passé, tourne pour des projets associatifs aussi… Un lumineux et passionnant portrait d’actrice et de femme.

Sur le même sujet
Plus d'actualité