À la télé ce soir: Les temps changent, le nouveau magazine de France 2

Sur France 2, un nouveau magazine revient sur les évolutions qui entourent les grands sujets sociétaux.

LES TEMPS CHANGENT
Diffusion le 17 novembre à 21H05 sur France 2

Avec son nouveau magazine, Les temps changent, France 2 s’appuie sur une série de sujets de société et les analyse sous le prisme du temps passé. Un temps qui a roulé sur les mentalités, sur les actions politiques, sur l’évolution des lois. Bref, sur ce qui fait la vie en société.

Est-ce que tout était mieux avant ? En plus d’être un peu boomer, la maxime oublie qu’avant, les scandales se drapaient volontiers de silence. On s’en rendra compte ce mardi avec un sujet lourd mais révélateur de l’évolution des combats contre l’impunité. À l’approche de la Journée internationale des droits de l’enfant, la présentatrice Faustine Bollaert et son équipe s’intéressent en effet à l’enfance abusée. Ces jeunes qui ont vécu le trauma d’un excès de pouvoir par des adultes que l’on a trop longtemps laissé opérer tranquillement.

Les affaires ne manquent pas. Elles ne datent pas d’hier non plus. Mais aujourd’hui, les tabous tombent en même temps que les noms. Et enfin, on se rend compte qu’ils sont des milliers, des millions en avoir été victimes. L’immense majorité ne verra jamais les bourreaux punis. Mais au moins, on sait aujourd’hui que la pratique était systémique, instituée. Hier, le combat consistait à offrir visibilité et crédibilité aux enfants. Aujourd’hui, il s’agit de les protéger en amont, ou de rendre justice à ceux qui ont souffert.

Avec Les temps changent, l’objectif est de mieux comprendre comment le traitement de ce genre de sujet, entre intime et sociétal, a évolué depuis cinquante ans. Via des archives, des témoins, des lanceurs d’alertes d’hier et d’aujourd’hui, mais aussi des historiens et des psychologues. En sortie de reportage, des victimes ayant subi des abus à différentes époques viendront partager et confronter leurs expériences. De quoi, encore une fois, appréhender le chemin parcouru mais aussi, voire surtout, celui qu’il reste à parcourir.

Sur le même sujet
Plus d'actualité