Kalahari, l’autre loi de la jungle ou le meilleur du documentaire animalier

Des images éblouissantes, un message positif, Kalahari nous envoie du rêve plein les yeux et la tête.

KALAHARI, L'AUTRE LOI DE LA JUNGLE
Diffusion le 9  novembre à 21h05 sur France 2

Pierre Stine a consacré trois ans de sa vie aux deux épisodes de 45 minutes et au doc de coulisses de ce soir. Trois ans, qui représentent des mois de recherche scientifique et deux années de tournage sur place, au cœur du Kalahari. Cette région d’Afrique australe s’étend sur trois pays: l’Afrique du Sud, la Namibie et le Botswana. En dialecte, son nom signifie ”la grande soif”. C’est un paysage aride de sable rouge écrasé de chaleur, de plaines brûlées, de savane et d’étendues d’eau, qui n’a pas changé depuis des millénaires. Inhospitalier, le Kalahari abrite pourtant une faune et une flore d’une impressionnante diversité. Pumba, Timon, Mufasa… Tous les héros du Roi Lion sont là!

Et à voir ce film, on réalise finalement que l’histoire de Disney n’est pas si loin de la réalité. Car ces espèces démentent le concept de struggle for life. Leur survie n’est due qu’à leurs interactions, la solidarité inter-espèces qui s’est tissée au fil de l’évolution. On peut jouer les cyniques, le message est magnifique. Exemplaire. Il nous sera martelé par l’exemple, du plus petit au plus grand, dans une grande ”histoire de la vie” (ce cycle éternel, tout ça…). Dès l’ouverture, on se surprend à suivre une maman crocodile du Nil (3 m au garrot, la mâchoire la plus puissante du monde, un vrai cauchemar de reptile préhistorique au sang froid) qui protège désespérément ses œufs face à de fourbes varans. Incroyable. On a peur avec elle… et on salue l’arrivée de petits oiseaux comme des sauveurs. Car pour protéger eux-mêmes leur descendance, les volatiles ont noué un contrat avec la géante. Lorsqu’elle se repose, ils montent la garde et chassent les méchants lézards. Le ton est donné. Virginie Efira, en voix-off, se révèle une excellente conteuse. Elle nous entraîne dans une grande aventure, qui nous parle de solidarité, de protection des plus faibles, de sacrifice pour la communauté… Une belle leçon pour nous, animaux soi-disant doués de raison.

Sur le même sujet
Plus d'actualité