La saison des téléfilms de Noël est (déjà) lancée: sur quelles chaînes ?

Chaque année, on a l'impression que les téléfilms de Noël débarquent un peu plus tôt sur nos écrans. Pour le plus grand plaisir de leurs fans, voici le programme.

Chad Michael murray dans un téléfilm de Noël
Chad Michael Murray et Jessica Lowndes dans Too Close For Christmas, sur Netflix. @ Netflix

Halloween est à peine derrière nous que Noël pointe déjà le bout de son nez. Mariah Carey a d’ailleurs ouvert la saison en éclatant des citrouilles, bien décidée à monopoliser, encore cette année, les radios avec son tube All I Want For Christmas. Trop tôt ? On est d’accord. Mais c’est une recette qui marche. Chaque année, la reine des fêtes gagnerait entre 600.000 et un million de dollars en royalties, rien qu’avec ce titre. Et elle n’est pas la seule à profiter de la magie de Noël.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mariah Carey (@mariahcarey)

Une recette gagnante

Les chaînes et plateformes de streaming surfent, eux aussi, sur la vague, en dégainant une pléthore de téléfilms de Noël. Et ce, dès le début du mois de novembre. La preuve sur TF1, qui n’a pas peur de l’indigestion avec un inédit par jour du lundi au vendredi, à 13h55, et une rediffusion à 15h40. Le premier, diffusé ce 1er novembre, s’intitulait Noël au manoir enchanté. Et comme tous les suivants, il y a de l’amour, des valeurs familiales et, évidemment, de la féérie. Bref, c’est culcul la praline mais c’est franchement réconfortant, avant même que les premiers frissons de l’hiver apparaissent.

Côté belge aussi, RTL-TVI et la RTBF, via Tipik, aident les téléspectateurs à patienter jusqu’à Noël en diffusant à partir de ce mardi, tous les après-midis, ces nanars à la mécanique bien huilée. Ils auraient tort de s’en priver puisque chaque année, ces fictions taillées pour les fêtes, mais filmées à la va-vite en plein été, font gonfler les audiences habituelles du segment.

Un peu de diversité sur Netflix

Même Netflix a sorti les plaids et le chocolat chaud pour chouchouter ses abonnés, en ajoutant une série de contenus enchantés à son catalogue. Le géant du streaming mise sur un autre ingrédient essentiel à un bon téléfilm de Noël: des comédiens populaires, comme Vanessa Hudgens dans le troisième volet de La Princesse de Chicago, Nina Dobrev dans Love Hard ou encore Maggie Smith dans A Boy Called Christmas. Mais il s’éloigne aussi – un peu – de la recette, avec la série française Christmas Flow, qui suit la rencontre entre une journaliste au caractère bien trempé (Shirine Boutella) et un célèbre rappeur (Tayc), ainsi que la première romance gay de Noël, intitulée Single All The Way. Les téléfilms s’ouvrent enfin au changement et à la diversité. Et ça, c’est magique.

Sur le même sujet
Plus d'actualité