Soirée de Funès sur La Une

Le temps passe, mais rien n'y fait: près de 40 ans après sa mort, Louis de Funès reste toujours aussi populaire.

Louis de Funès
Diffusion à 20h20 sur La Une

Chaque année, c’est le même rituel immuable qui se reproduit: les chaînes télé programment massivement des films avec Louis de Funès. Mais le public, loin de se lasser, en redemande toujours autant. Fufu était passé maître dans l’art de faire rire avec ses personnages colériques et lâches, obséquieux devant les puissants et tyrannique avec les plus faibles. Des compositions qu’il créait souvent en puisant dans ses propres souvenirs, lorsqu’il observait ses contemporains en n’étant alors qu’un parfait inconnu.

La notoriété, d’ailleurs, mettra bien longtemps à arriver. De figurations muettes en petits rôles, le public le reconnaît peu à peu, mais ce n’est qu’à presque 50 ans que de Funès occupe enfin le haut de l’affiche, enchaînant les triomphes au box office avec la série des Gendarmes, la trilogie des Fantômas ou encore, évidemment, Le corniaud et La grande vadrouille (rediffusé la semaine prochaine) La gloire tant espérée est enfin là pour celui qui sera reçu à l’Élysée par un de Gaulle l’accueillant d’un “Bonjour, maître!” Mais les années de galère ont marqué l’homme au fer rouge, le laissant perpétuellement angoissé de tout reperdre après avoir eu tant de mal à tout gagner: “Je pourrais m’appeler Monsieur Inquiétude. Je vis dans l’inquiétude de tout. Si je vois une mouche passer de travers, je me demande pourquoi elle est passée de travers. C’est épouvantable!” Avec le documentaire en deux parties que rediffuse La Une ce vendredi et la semaine prochaine, le comédien se dévoile grâce à de rares et précieuses archives familiales. De Funès est mort, mais le roi Louis n’est pas près de vaciller du trône du rire.

Place à l’exposition

Par ailleurs, il a même droit à son expo itinérante, en ce moment au cinéma Palace à Bruxelles (jusqu’au 16 janvier 2022). Une invitation à découvrir l’acteur sous toutes ses facettes à travers la réunion de près de 150 œuvres. Parmi celles-ci, on retrouve la voiture du Corniaud, le costume de Rabbi Jacob ou celui, reconnaissable entre tous, de La Soupe aux choux. Mais aussi des photographies, des documents d’époque, des sculptures, des dessins, des peintures… et, bien évidemment, des extraits de films qui donnent envie de (re-)voir tous ces grands classiques! Ils sont projetés en matinée, l’après-midi et en soirée, afin de permettre à tout un chacun d’y assister.

Certaines séances événementielles seront organisées, au cours desquelles des personnalités viendront parler de leur attachement à Louis de Funès: Danièle Thompson (le 3 novembre à 18h30), Eric Boschman (le 6 novembre à 10h30), Vincent Taloche (le 11 novembre à 14h00), Dany Boon (le 24 novembre à 19h) et Bruno Podallydès (le 16 décembre). Plus de renseignements sur https://cinema-palace.be/fr/exposition-louisdefunes

Sur le même sujet
Plus d'actualité