La série du jour: Mon ange

Muriel Robin est définitivement une excellente actrice. La preuve, une fois de plus, avec Mon ange.

La série du jour: Mon ange
Diffusion le 28 octobre à 20h20 sur La Une

Il y a huit ans, Julie, âgée de 17 ans, disparaissait. Depuis, Suzanne, sa mère, la cherche partout. Une période compliquée pour la mère désemparée qui a entre autres succombé aux démons de l’alcool avant de s’en débarrasser. Un matin, en feuilletant le journal, Suzanne découvre une photo d’une manifestation paysanne dans un village. Et sur le cliché, une jeune femme de dos, qui porte exactement le même pull que portait Julie le jour de sa disparition. Il n’en faut pas plus à Suzanne pour la décider à mener sa propre enquête.

Voilà pour le pitch de Mon ange, une minisérie en quatre épisodes, coproduite par la RTBF et récemment récompensée du prix de la meilleure série au Festival de la fiction de La Rochelle. Dans cette série à suspense, on retrouve entre autres Marilou Berry, Patrick Chesnais et Romane Jolly, révélée dans Fugueuse. Et surtout, Muriel Robin, qui incarne avec brio la mère de famille.

Une fois de plus, l’humoriste nous prouve à quel point elle peut être bonne actrice. Une constatation déjà établie dans Jacqueline Sauvage, c’était lui ou moi et Le premier oublié. Peut-être parce que comme elle nous le confiait précédemment, “quand on me propose un rôle, qu’il soit drôle ou pas, c’est la teneur du rôle qui m’importe”. Prochainement, elle sera à l’affiche d’un téléfilm, Doutes, sur Arte (et disponible sur arte.tv). Elle y incarne une présentatrice à l’apogée de sa carrière mais dont la vie est bouleversée lorsqu’au cours d’un entretien d’embauche, une jeune femme lui fait certaines révélations. On l’annonce aussi cet automne dans Ils s’aiment sur TF1, l’adaptation en fiction de son spectacle culte, avec Michèle Laroque et Pierre Palmade.

Mais, malgré ces différentes actualités, Muriel Robin se sent délaissée par les télévisions, comme elle le confiait il y a quelques semaines au Soir Mag: “Pour le cinéma, je ne reçois aucune proposition. Pour la télé, je n’en reçois pas beaucoup non plus. Au moment où je vous parle, je n’ai aucun projet. Je ne refuse rien car je n’ai pas assez d’offres pour me permettre ce luxe”. Vraiment dommage…

Sur le même sujet
Plus d'actualité