La série du jour: Hierro

La deuxième saison de Hierro promet pas mal de rebondissements dans l'enquête sur le meurtre de Fran

La série du jour: Hierro
Diffusion le 21 octobre à 20h50 sur Arte

Dans la salle principale du ferry, Dácil joue avec ses robots pendant qu’Ágata pianote sur son GSM. Leur mère Lucía, elle, continue à s’inquiéter pour la garde de ses deux filles. Au cours de la traversée, portée par son entrain à faire voler ses figurines entre les rangées, Dácil se retrouve soudain nez à nez avec un homme moustachu et grisonnant, endormi, mais surtout armé d’un revolver. Dans les minutes qui suivent le débarquement sur l’île d’El Hierro, ce mystérieux inconnu est déjà posté au sommet d’une colline pour observer Díaz à la jumelle. Plus tard, il se retrouve à le suivre en voiture. Inquiétant, alors que Díaz craint justement des représailles du clan de Samir, celui dont le trafic de drogue donne toujours du fil à retordre à la juge Candela, par ailleurs occupée à soigner son fils, atteint d’une maladie dégénérative. Telles sont les trois histoires qui occupent la deuxième saison de Hierro.

Au cours de la première saison, la juge Candela (Candela Peña) avait été mutée sur la petite île des Canaries à cause de son comportement peu discipliné. Sur place, elle avait dû enquêter sur l’assassinat de Fran et ses soupçons s’étaient rapidement portés sur Díaz (Darío Grandinetti), le beau-père du jeune homme. Dans un lieu où tout le monde se connaît et où les rumeurs vont bon train, la juge s’était déjà heurtée à de fameuses barrières. Et l’alibi de Díaz, qui justifiait son innocence par son implication dans un trafic de drogue, n’avait fait que compliquer l’affaire. Dans ce deuxième opus, le tribunal d’El Hierro doit donc jongler entre l’enquête sur le meurtre de Fran, les menaces qui pèsent sur Díaz, les ambitions immobilières borderline de certains investisseurs et le déchirement spectaculaire de l’ancien couple Lucía-Gaspar, qui risque de faire des étincelles.

Sur le même sujet
Plus d'actualité