La série du jour: Succession

La guerre est déclarée entre les membres de la famille Roy, héros de Succession. Sortez le pop-corn.

La série du jour: Succession
Diffusion le 17 octobre à 03h00 sur Be1

Deux ans qu’on poireautait en attendant la suite. Retardée en raison de la pandémie, la saison 3 de Succession, initialement prévue pour une diffusion à l’automne 2020, débarque enfin chez nous, diffusée en simultané avec les États-Unis. Le moins qu’on puisse dire est qu’on était impatient, tant le final de la deuxième année balançait du lourd.

On s’en souvient, dans les derniers instants, Logan Roy (Brian Cox) – un magnat des médias qui avait brièvement songé à passer le témoin à l’un de ses rejetons – était publiquement accusé par son fils Kendall (Jeremy Strong) d’avoir eu connaissance de nombreuses malversations au sein de l’entreprise. “Ce jour marque la fin du règne de Logan Roy”, concluait celui qui, à l’origine, devait servir de fusible et se sacrifier. On s’en doute, dans ces inédits, le clan n’a pas fini de se déchirer. Pour notre plus grand plaisir.

Dorénavant les cartes sont rebattues, et les cinq personnages principaux devront trouver un équilibre flambant neuf. Kendall, à l’origine du séisme, se sent libéré par sa prise de position. “Cette rupture décisive a clarifié les choses pour lui”, avance Jesse Armstrong, le créateur de Succession. Reste à savoir comment son père, dont le visage ne trahissait aucune émotion au moment d’être poignardé par son Brutus de fils, réagira. Lui qui a pour habitude de maîtriser toutes les situations. Loin d’être des figurants, ses trois autres enfants vont eux aussi avoir un coup à jouer pour tenter de s’imposer. Mais il leur faudra choisir leur camp. Shiv (Sarah Snook), bien qu’engluée dans son mariage avec Tom (Matthew Macfadyen), a clairement soif de pouvoir. De même que Roman (Kieran Culkin) qui, pour parvenir à ses fins, ne sait pas sur quel pied il devra désormais danser. Et si la surprise venait finalement de Connor (Alan Ruck)? S’il n’a pas toujours semblé préoccupé par les affaires de sa tribu, sa voix pourrait s’avérer déterminante.

Une nouvelle fois, c’est un véritable drame qui va se dérouler sous nos yeux. Une tragédie que n’auraient certainement pas reniée les plus grands auteurs classiques. Place au spectacle!

Sur le même sujet
Plus d'actualité