Kim Kardashian se moque d’elle-même et de son clan dans Saturday Night Live

La reine des influenceuses a surpris le public du « Saturday Night Live » avec un monologue plein d'auto-dérision.

Kim Kardashian
© BelgaImage

Kim Kardashian, comme vous ne l’avez jamais vue. L’influenceuse américaine a livré un monologue étonnant dans Saturday Night Live. Invitée pour la première fois dans cette émission mythique de la NBC, elle n’a pas lésiné sur le second degré et n’a épargné personne.

« Je suis également surprise de me voir ici », a déclaré Kim K en arrivant sur scène dans sa combinaison rose bonbon. « Je n’ai pas eu d’avant-première de film depuis très longtemps. En fait, je n’ai jamais figuré que dans un seul film, et personne ne m’a dit qu’il y avait eu une avant-première. Ma mère a dû oublier de me prévenir », a-t-elle plaisanté en référence à sa sextape qui l’a fait connaître dans le monde entier.

En apparaissant dans SNL, la femme d’affaires maintes fois moquée dans l’émission souhaite montrer qu’elle est « bien plus qu’un beau visage – et de beaux chevaux, un beau maquillage, une incroyable poitrine et un cul parfait ». « En gros, je suis bien plus que cette photo que mes sœurs montrent comme modèle à leur chirurgien esthétique. »

OJ Simpson, Kanye West, Caitlyn Jenner…

Elle a ensuite évoqué son défunt père, Robert Kardashian, célèbre avocat et ami d’OJ Simpson, acquitté en 1995 du meurtre de son ex-femme. « C’est grâce à mon père que j’ai fait ma première rencontre avec une personne noire. Je sais que c’est un peu bizarre de se souvenir de la première personne noire que vous avez rencontrée, mais O.J. laisse une marque, ou plusieurs, ou aucune, je ne sais toujours pas », a lancé la milliardaire, avant de viser son ex-mari et sa belle-mère.

« Je sais que notre pays est divisé, mais j’aimerais que l’Amérique se rassemble. C’est pourquoi je suis ici pour annoncer que je me présente pour… Je plaisante. Je ne suis pas candidate à la présidentielle. Nous ne pouvons pas avoir trois politiciens ratés dans une même famille », a-t-elle osé, faisant référence à la candidature vouée à l’échec de Kanye West à la présidence et à la tentative ratée de Caitlyn Jenner au poste de gouverneur de Californie.

À propos du rappeur, Kim Kardashian n’a pas hésité non plus à évoquer ses troubles mentaux. « J’ai épousé le meilleur rappeur de tous les temps. En plus de ça, c’est l’homme noir le plus riche d’Amérique. Un génie talentueux qui m’a donné quatre enfants incroyables. Alors quand j’ai divorcé, vous devez savoir que cela ne tenait qu’à une chose : sa personnalité. »

Dernière victime de son monologue piquant : l’émission Saturday Night Live elle-même. Habituée à être adulée par 360 millions de fans sur les réseaux sociaux, la star a résumé son apparition devant quelque dix millions de téléspectateurs à une soirée « intime et relaxante ». Belle revanche.

Sur le même sujet
Plus d'actualité