Loup-Denis Elion: " J’ai été choisi pour mon côté comique "

Loup-Denis Elion a rejoint le casting de Clem depuis le début de cette saison. L’acteur, connu notamment pour Scènes de ménages, campe un avocat très déroutant dans la série familiale. Un vent de comédie romantique souffle sur les nouvelles intrigues. Rencontre.
 

@ D.R.

Pourquoi avoir dit oui à Clem?
Je ne connaissais pas la série car je ne regarde pas la télévision. J’ai accepté cette proposition à la lecture du scénario. Le rôle de Mathieu Colina m’a plu pour son côté hors norme. Cet avocat est réputé pour être un ténor du barreau. Spécialisé dans les divorces, il semble redoutable, à tel point qu’il est surnommé “le tueur” par ses confrères. Maître Colina trouve toujours des solutions provocatrices et originales. Malgré lui, il va perturber la vie professionnelle et sentimentale de Clem. J’adore la liberté qui se dégage de mon personnage. Il est prêt à tout pour arriver à ses fins, mais sa façon de faire est plutôt maligne. Il me fait un peu penser à Greg Germann, qui incarnait l’avocat Richard Fish dans la série Ally McBeal.

La série prend-elle une tournure plus drôle et plus romantique?
Après de nombreux drames, TF1 voulait plus de légèreté et de comédie. Ils m’ont sans doute pris pour mon côté comique et “beau gosse” (rire). Au début, Clem et Mathieu Colina sont opposés dans une affaire judiciaire, mais il y a une réelle attirance entre eux. Ils vont vivre toute une série d’aventures et leur histoire sera compliquée. Il y a un vrai jeu du chat et de la souris. Ils ont chacun des fêlures et ont sans doute peur de l’engagement.

Comment s’intègre-t-on à la famille Clem?
Très facilement! L’équipe technique, la production et les comédiens ont tous été adorables. Lucie Lucas m’a aussi très bien accueilli. Elle met sa bonne humeur communicative au service du tournage. C’est une femme admirable, positive et très chaleureuse. Elle a aussi beaucoup d’engagements.

Comme elle, vous êtes un homme engagé?
Je suis engagé dans pas mal d’associations de défense des droits de l’enfant comme Caméléon qui s’occupe de récupérer des jeunes Philippines victimes d’abus sexuels. Je m’investis aussi dans l’association Papillon qui permet de libérer la parole des enfants victimes de maltraitance grâce à un système de boîtes aux lettres anonymes.

La fiction française rattrape-t-elle son retard en matière de diversité et de représentativité?
Oui, mais ça pourrait aller plus loin. On a longtemps été habitué à voir les mêmes têtes pour les mêmes types de rôles. Aux États-Unis, la réflexion s’est faite dans les séries policières où il y a des gens Issus de toutes les communautés. Je pense que la télévision, y compris en France, est plus en avance que le cinéma dans ce domaine. – A.M.

Sur un air d’opéra

Loup-Denis Elion est un ancien ténor. Il s’est distingué dans l’opéra Le nègre des lumières où il a chanté plusieurs airs du Chevalier de Saint-Georges. “Ce compositeur noir et chef d’orchestre qui a participé à la Révolution serait un personnage parfait pour un biopic. J’avais chanté un de ses airs lors de la commémoration de l’abolition de l’esclavage en 2008. Les Américains préparent un projet autour de cette figure historique. Dommage que la France ne s’intéresse pas assez à lui.”  Aujourd’hui il a tourné la page de l’opéra: “Je n’ai plus le temps de me consacrer à cette discipline. J’étais ténor mais j’ai arrêté les vocalises. Je fais toujours de la musique pour moi, mais plutôt en variétés. Mais cette expérience lyrique me sert toujours au quotidien”.

Clem, lundi 21h05 sur TF1 et jeudi 20h30 sur La Une
 

Sur le même sujet
Plus d'actualité