Orgasme final

Masters of Sex s’achève au terme d’une quatrième saison davantage axée sur la psychologie de ses protagonistes.

masters5_be

Pendant trois saisons, on les a vus décortiquer la sexualité humaine sous tous les angles. Passionnés par cette mission qu’ils s’étaient donnée, le Dr Bill Masters (Michael Sheen) et Virginia Johnson (Lizzy Caplan) se sont irrémédiablement rapprochés l’un de l’autre. Mais alors que, précédemment, le toubib s’était enfin décidé à quitter sa femme Libby (Caitlin Fitzgerald) pour vivre au grand jour son amour pour sa collègue, celle-ci s’est envolée au bras de Dan Logan (Josh Charles), un magnat du parfum. Rageant. Logique, dès lors, de retrouver celui qui a tout perdu au fond du trou, au moment d’entamer ces inédits. Cela dit, du côté de Virginia, ça ne va pas très fort non plus… Cette quatrième année entend ainsi se concentrer sur la relation qu’entretiennent ces deux-là, et sur le chemin sinueux qu’ils vont emprunter afin de recoller les morceaux. Pour ne rien arranger, ils vont voir apparaître une concurrence totalement décomplexée. Davantage axée sur la psychologie de ses principaux protagonistes, cette fournée clôt malheureusement leur histoire. Mais bien que l’annulation de Masters of Sex ait été annoncée après la diffusion américaine de ces épisodes, la série s’achève sur une conclusion plutôt satisfaisante.

Sur le même sujet
Plus d'actualité