Let’s rock, schnelll!

Le vent du rock se lève sur Berlin-Ouest dans cette série primée.

berlin1_arte

Cette série allemande a sacrément mérité son Prix de la meilleure fiction européenne du Festival de La Rochelle! Et ce pour tout un tas de raisons. Tout d’abord, évidemment, la minutie de sa reconstitution du Berlin-Ouest des années 50. On est esthétiquement largement au niveau de MadMen! Ensuite et surtout, on applaudit le scénario qui nous montre l’arrivée du rock’n’roll, son vent de révolte et de liberté, dans la société bourgeoise et conservatrice de l’époque. Ces trois sœurs et leur mère incarnent les modernes et les anciens… Et nous donnent envie de secouer les conventions et de nous mettre au rock acrobatique.

Sur le même sujet
Plus d'actualité