Enquête corse

Tensions sur le cap Corse réunit deux personnalités françaises fascinantes, rares pour le petit écran.

9328451fd032b27177a6d7249311a0c9

Plus actif au théâtre et au cinéma, Richard Bohringer a laissé passer douze ans avant de revenir au petit écran. On aime la voir à l’œuvre pourtant, cette grande gueule écorchée et révoltée. À 75 ans, après un long combat contre le cancer, le comédien a accepté le rôle d’un ancien juge d’instruction nommé Xavier Monti, père de la belle Gabrielle Monti, commandant de police interprétée par Amira Casar. Dans ce téléfilm inédit, Stéphanie Murat (qui a aussi réalisé Max avec JoeyStarr et Mathilde Seigner) rassemble, en plus de ce duo fascinant, un casting surprenant avec Monsieur Philippe Corti (à prononcer avec l’accent du Sud) et Alysson Paradis, la sœur de la bien connue Vanessa.

Pour sa première enquête depuis son retour sur l’île de Beauté, à Bastia, Gabrielle doit faire face à l’assassinat troublant d’un homme d’affaires bien connu dans la région. Le corps a été retrouvé sur la jetée du port de Toga et, fait particulier et certainement déterminant pour la suite, ses oreilles ont été tranchées. Xavier Monti connaît aussi l’asticot pour l’avoir suspecté autrefois, alors qu’il était vivant, de chantage et de meurtre. La réputation sulfureuse de la victime et son entourage au comportement contradictoire compliquent la marge de manœuvre de Gabrielle, qui doit jongler entre ce fait divers étrange et la relation conflictuelle qu’elle entretient avec son père depuis la mort de son frère trente ans plus tôt. On plonge la tête la première dans les méandres d’un passé familial et judiciaire compliqué, en se délectant des notes corsées du jeu de Bohringer et du charme ténébreux d’Amira Casar.  

Sur le même sujet
Plus d'actualité