The Watcher : l’histoire vraie derrière la nouvelle série terrifiante de Netflix

Le couple qui a inspiré l'histoire de The Watcher a déjà fait savoir qu'il ne regarderait pas la nouvelle série de Ryan Murphy.

L'histoire vraie derrière la série de Ryan Murphy
The Watcher © BelgaImage

Vous aimez les thrillers et les histoires qui font peur ? Vous allez surement aimer The Watcher, la nouvelle série de Ryan Murphy qui est disponible sur Netflix depuis le 13 octobre. La série a fait une entrée fulgurante sur la plateforme de streaming et figure déjà dans le top 10. Elle détrône ainsi Dahmer, du même réalisateur.

Dans la série, Dean et Nora Brannock (interprétés par Bobby Cannavale et Naomi Watts) emménagent dans la maison de leurs rêves dans une banlieue chic du New Jersey. Après avoir vécu de nombreuses années en ville, leur conte de fées peut commencer. Mais peu de temps après leur déménagement, le couple reçoit des lettres de menaces terrifiantes d’un harceleur signant sous le pseudo " The Watcher ". Le thriller a de quoi faire frissonner puisqu’il a été inspiré d’une histoire vraie.

" Chers nouveaux voisins au 657 Boulevard "

Dans la vraie vie, Dean et Nora s’appellent Derek et Maria Broaddus. En juin 2014, ils reçoivent leur première lettre signée " The Watchers ", durant les premiers jours de déménagement de leur nouvelle maison qui se situait à Westfield.  Selon l’histoire rapportée par le New York Magazine en 2018, la lettre dactylographiée commençait pourtant sur un ton plutôt cordial : " Chers nouveaux voisins au 657 Boulevard, permettez-moi de vous souhaiter la bienvenue dans le quartier ". Mais le message est rapidement devenu moins amical : l’auteur affirme être au courant de tous les faits et gestes de la famille et l’informe que la maison est sous surveillance depuis des dizaines d’années : " Mon grand-père surveillait la maison dans les années 1920 et mon père surveillait dans les années 1960. C’est maintenant mon heure ", a-t-il écrit.

Plus terrifiant encore, " The Watcher " menace de kidnapper les enfants de Derek et Maria : " Votre ancienne maison était-elle trop petite pour la famille grandissante ? Ou était-ce de la cupidité de m’amener vos enfants ? Une fois que je connaîtrai leurs noms, je les appellerai et les dessinerai ". Le harceleur termine sa lettre ainsi : " Bienvenue mes amis, que la fête commence. The Watcher. "

Le couple a d’abord soupçonné ses voisins et mis en place un système d’alarme dans la maison avant de faire appel à un détective privé. Mais quelques semaines après la première lettre, une seconde est arrivée. Derek et Maria se sont inquiétés de la quantité d’informations que cette personne possédait sur leur famille, comme les noms de leurs enfants et leur date de naissance. " Ont-ils trop peur d’aller seuls dans le sous-sol ? J’aurais très peur à leur place. Il est éloigné des autres pièces de la maison. Si vous étiez en haut, vous ne les entendriez jamais crier ", écrivait-il.

Ils ne regarderont pas la série

Après la réception de cette deuxième lettre, les parents n’ont plus emmené leurs enfants dans leur nouvelle maison de Westfield. En réalité, et à la différence de la série, le couple n’a jamais réellement habité la nouvelle maison. Six mois après l’avoir achetée, ils l’ont remise en vente sur le marché. Il leur aura fallu cinq longues années pour trouver preneur. L’affaire n’était pas passée inaperçue dans la presse locale et personne ne voulait habiter leur demeure.

La maison a été vendue en été 2019 pour 950.000 $, soit une perte de 400.000 $ pour la famille. Selon le New York Magazine, Derek et Maria ont laissé une lettre aux nouveaux propriétaires à leur arrivée : " Nous ne vous souhaitons rien d’autre que la paix et la tranquillité dont nous rêvions autrefois dans cette maison ". A ce jour, plus aucune lettre signée " The Watcher " n’a été envoyée au 657 Boulevard et son identité reste toujours un mystère.

Dans une interview accordée au tabloïd The Sun la semaine dernière, le couple raconte avoir été traumatisé par cette affaire. " Nous essayons de passer à autre chose ", ont-ils déclaré avant d’avouer qu’ils ne regarderaient pas la série de Ryan Murphy.

Sur le même sujet
Plus d'actualité