Stranger Things, Obi-Wan Kenobi… Que regarder en streaming ce week-end?

Vous cherchez des idées de séries à découvrir ou à rattraper ? Voici deux sélections qui vont vous scotcher à votre canapé.

Stranger Things, Obi-Wan Kenobi… Que regarder en streaming ce week-end?

La 4ème saison de Stranger Things sur Netflix

Trois ans après les derniers épisodes, Stranger Things parviendra-t-il enfin à renouer avec la qualité de sa première saison?

Stranger Things est sûrement la série originale Netflix la plus célèbre et la plus populaire à travers le monde. Seul peut-être La casa de papel pourrait prétendre à ce titre… Alors évidemment la plateforme de streaming met à chaque fois le paquet. Pour la première partie de cette très attendue saison 4, un festival autour de la série est organisé du 26 au 29 mai à Paris. Le Cirque d’Hiver Bouglione voyagera dans le temps direction les années 80. 1.000 m² d’activités rien que pour une demi-saison: Netflix joue gros.

Bien que les derniers épisodes aient déjà trois ans, six mois seulement se sont écoulés depuis l’immense affrontement entre nos héros et l’horrible monstre qui a attaqué le centre commercial où s’est majoritairement déroulée la saison 3. On retrouvera donc notre bande d’ados désormais lycéens et moins unis que dans le passé avant qu’une nouvelle menace surnaturelle ne plane sur leur ville de ­Hawkins. Le shérif Hopper, qu’on pensait mort dans la bataille, est, lui, enfermé dans une très étrange prison à l’est de la Russie… On n’en saura pas plus. Netflix maintient le suspense. On espère que la série réussira à se renouveler.

Après une très bonne saison 1 qui avait pris tout le monde de court, la saison 2 avait pas mal déçu. La troisième était un peu meilleure, espérons que les frères Duffer, créateurs de la série, continueront sur leur lancée. Après cette première volée d’épi­- sodes, il ne faudra pas trop attendre la fin de la saison, qui sera disponible le 1er juillet. Ensuite, on retrouvera les jeunes de Hawkins une dernière fois pour une ultime saison 5. Espérons qu’elle ne tarde pas parce que les acteurs principaux ont déjà entre 18 et 20 ans et ne feront pas des ados crédibles toute leur vie

Obi-Wan Kenobi, à voir sur Disney+

Obi-Wan Kenobi aborde une période inexplorée de la saga: les débuts de l’Empire de Dark Vador, après l’exil d’un des derniers Jedi vivants.

Il y a de grandes chances que cette série fasse partie de celles qui ­marqueront 2022. C’est pourtant un défi. À l’instar de Marvel, les ­équipes derrière l’univers Star Wars nous bombardent de films, adaptations et autres spin-off depuis des années. Jusqu’à en dégoûter certains. Difficile dès lors de créer l’événement… Les dernières fois que la saga ­mythique avait réussi à déchaîner les foules, c’était lors de la sortie des épisodes 1 à 3 entre 1999 et 2005. Les quelques semaines avant les pre­- mières séances, la Star Wars-mania s’emparait du public. Sabres laser et autres chevaliers Jedi étaient arborés par les cinémas, mais aussi les boîtes de céréales, les fast-foods et les magasins de jouets. Cette nouvelle minisérie, Obi-Wan Kenobi, va justement nous raconter ce qu’il s’est passé juste après le troisième film, La revanche des Sith. Les Jedi ont été décimés, la République est devenue un Empire, avec, à sa tête, Anakin Skywalker, devenu Dark Vador après sa défaite face à son maître, Obi-Wan Kenobi.

Après avoir laissé son ancien apprenti pour mort au bord d’une rivière de lave, ce dernier a caché les jumeaux Skywalker, tout juste nés, avant de s’exiler à l’abri des regards. On va donc découvrir ce qu’il s’est passé lors de cette vingtaine d’années avant l’épisode 4, où on le retrouve en vieil ermite sur la planète Tatooine. Contrairement à The Mandalorian ou The Book Of Boba Fett, cette minisérie ne sera pas composée d’histoires parallèles de personnages secondaires, mais va nous montrer un moment de la saga encore inconnu. C’est presque l’épisode 3,5 de Star Wars, ce qui explique que l’anticipation des fans est immense. Dans le rôle-titre, le très bon Ewan McGregor rempile évidemment et plus surprenant, Hayden Christensen, qui jouait (très mal) Anakin dans les volets 2 et 3 est de retour aussi, malgré une carrière quasi inexistante depuis. Espérons qu’il soit meilleur sous le célèbre ­casque d’un des plus grands méchants du cinéma

Sur le même sujet
Plus d'actualité