Sans un mot, Tehran… Que regarder en streaming ce week-end?

Vous cherchez des idées de films, de séries, de podcast ou de docus à découvrir ou à rattraper? Allez, suivez le guide.

tehran
Glenn Close dans Tehran. © Prod.

Sans un mot

Netflix continue son très important deal avec l’auteur de romans Harlan Coben, spécialiste des mystères, enquêtes et twists finaux. 14 de ses œuvres doivent être adaptées en séries pour la plateforme de streaming, qui confie cette mission à des sociétés de production de plusieurs pays.

Après Dans les bois, le duo Agata Malesinska et Wojciech Miloszewski rempile pour transposer une nouvelle histoire de Coben en Pologne, Sans un mot, publiée en 2009. Adam, 16 ans, se comporte étrangement depuis le suicide d’un de ses amis, un geste incompréhensible pour leur entourage. Les parents d’Adam s’inquiètent jusqu’à scruter les messages qu’il reçoit et pensent qu’il a quelque chose à voir avec ce décès… La meilleure amie de leur fille de 12 ans, elle, doit faire face au harcèlement en ligne, causé involontairement par une remarque de son instituteur… Et pendant ce temps, un duo mystérieux assassine des femmes pour une raison inconnue… Comme les autres versions Netflix des romans de Coben, Sans un mot ne révolutionne pas le genre du thriller mais reste efficace et tient le spectateur en haleine grâce à ses mul­tiples récits qui s’entremêlent et ses rebondissements surprenants.

** Netflix

Tehran

Tamar Rabinyan (Niv Sultan) est de retour. Lors de sa mission d’infiltration consistant à désactiver un réacteur nucléaire à Téhéran, cette hackeuse et agent du Mossad, les services secrets israéliens, s’était fait passer pour une employée d’un distributeur d’électricité. Mais alors que son ”patron” a tenté de la violer, elle s’est débattue, finissant par tuer son agresseur. Un meurtre qui l’a forcée à rester à Téhéran et à se faire discrète mais aussi à se reconnecter à ses origines, puisque bien qu’élevée en Israël, Tamar est Iranienne.

Dans cette saison 2, alors que la Garde révolutionnaire est à ses trousses, le passé de Tamar la poursuit: le Mossad veut qu’elle termine sa mission et lui offre une issue hors du pays, mais en la forçant à choisir entre ses ­origines et son pays d’adoption… Elle pourra compter sur une mystérieuse alliée britannique, interprétée… par Glenn Close! Tehran était la première série dans une langue étrangère achetée par Apple TV+ et a même été récompensée du titre de meilleur drame aux International Emmy Awards. Même si elle offre parfois une vision un peu simpliste de certaines problématiques du Moyen-Orient, elle reste un très bon thriller haletant.

*** Apple TV+

Klangor

Rafal, psy dans une prison polonaise, est dévasté: sa fille est introuvable. Au même moment, des détenus ainsi qu’un jeune dealer sont retrouvés morts. Persuadé que ces affaires sont liées, il décide de mener une dangereuse enquête. Un drame familial et un thriller à l’ambiance aussi grise que le ciel de la Baltique.

** Be à la demande

The Wilds

Prime Video dévoile la 2e saison de sa série d’adolescentes coincées sur une île déserte. Un drame aux allures de Lost qui cache bien son jeu, l’histoire se révélant en réalité plus proche du film Le labyrinthe, surtout quand elles découvrent qu’elles ne sont pas seules. Un scénario bien ficelé et une seule envie: voir la suite!

*** Prime Video

Make or Break

Avec son nouveau docu en sept parties, Apple TV+ s’infiltre dans les coulisses du championnat mondial de surf 2021. Grâce aux confidences de ces professionnels, on découvre non seulement la ­culture de ce sport, comment ce milieu s’est adapté au Covid, mais aussi l’ampleur des problématiques sociales qui le traversent.

**** Apple TV+

Sur le même sujet
Plus d'actualité