Parallèles, Petit samedi… Que regarder en streaming ce week-end?

Vous cherchez des idées de films, de séries, de podcast ou de docus à découvrir ou à rattraper? Allez, suivez le guide.

Parallèles
© Disney

Parallèles

Quoc Dang Tran est un scénariste de série à succès. On lui doit les premiers épisodes de Dix pour cent, plusieurs scénarios de Fais pas ci, fais pas ça ou encore les séries Nox (Canal+) et Intrusion (Arte). Pas étonnant que Disney lui fasse confiance pour une de ses pre­mières créations originales françaises, Parallèles, série de science-fiction pour jeune public. La SF et les séries pour ados, deux genres qui se sont faits rares à la télévision française. “Cela fait quinze ans que je navigue de genre en genre parce que j’ai envie d’explorer ces territoires. Il y a des genres vers lesquels les Français ne sont pas allés parce que les Américains l’ont fait depuis longtemps, mais il n’y a pas de raison. J’avais envie de raconter ce type d’histoires.

Une série avec des ados autour de mondes parallèles pour une plateforme de streaming. La comparaison avec Stranger Things est facile. “Oui, il y a des points communs mais ils sont ténus. Il ne faut pas avoir de complexes quand on se lance dans ce genre d’histoires. C’est une idée que j’ai eue il y a dix ans. C’était alors impossible à faire. Aujourd’hui, on a saisi l’opportunité.

** Disney

Petit samedi

Pour son premier documentaire, la jeune réalisatrice andennaise Paloma Sermon-Daï croule déjà sous les récompenses et les éloges: Bayard d’or au Festival du film francophone de Namur, Magritte du meilleur documentaire, une sélection à la Berlinale… Des distinctions amplement méritées.

Dans Petit samedi, elle nous embarque dans le quotidien de Damien, toxicomane de 43 ans, qui tente tant bien que mal de se libérer de ses addictions, mais aussi de sa mère, le plus grand soutien de son fiston. Un sujet filmé avec beaucoup de tendresse et un peu de retenue, puisque c’est sa famille et son village que Paloma Sermon-Daï a décidé de montrer dans ce superbe film poignant, visuellement magnifique et très loin des clichés habituels sur la dépendance et les addictions.

*** Auvio

Eaux profondes

Si Netflix et consorts ont déjà prouvé leur bon goût en ce qui concerne les films d’auteur, souvent récompensés, pour ce qui est du divertissement grand public, il y a encore un peu de travail. Rares sont les blockbusters ­destinés au streaming qui sont réussis. Cette fois, c’est Amazon Prime Video qui essaie de faire l’événement avec Eaux ­profondes, un thriller “érotique” adapté du roman de Patricia Highsmith, qui marque le retour d’Adrian Lyne (9 semaines 1/2, Liaison fatale, L’échelle de Jacob), à 81 ans.

Dans ce couple sur lequel on ne sait que très peu, Ana de Armas joue l’épouse infidèle qui flirte publiquement avec d’autres hommes face à un Ben Affleck en petite forme, dans le rôle du mari qui veut mettre fin à ces agissements. Divertissant, mais peu haletant, parfois étrange, et souvent très mal joué.

* Prime Video

Sur le même sujet
Plus d'actualité