Partage de compte: Netflix veut vous faire payer pour chaque utilisateur

Netflix teste une nouvelle formule qui invite les abonnés à payer pour chaque personne qui utilise son compte en dehors du foyer.

Netflix et partage de compte
Netflix, bientôt difficile à partager ? (@Belga Image)

On a parfois l’impression que tous les amateurs de cinéma et de séries ont Netflix. Soit parce qu’ils sont abonnés, ou via un membre de leur famille ou très souvent parce qu’on leur prête un compte. Une pratique répandue en Belgique comme ailleurs, mais qui ne fait pas les affaires de Netflix.

La plateforme pourrait très bientôt faire grimper la facture de ceux qui partagent leur abonnement de 2€ ou 3€ par utilisateur supplémentaire et par mois. Une stratégie qui est déjà en train d’être testée en Amérique latine. Évidemment, si elle séduit les grands patrons, on pourrait la voir appliquée dans d’autres pays.

Croissance stagnante

En effet, comme l’explique le magazine américain Variety, la stratégie de la plateforme de streaming a longtemps été de faire croitre perpétuellement son nombre d’abonnés à travers le monde. Une croissance qui commence à ralentir, surtout dans les pays où Netflix est disponible depuis longtemps et où beaucoup des clients potentiels sont déjà abonnés.

Sur 2021, 90% des nouvelles inscriptions se situaient hors des États-Unis et du Canada. Bien qu’ailleurs, la plateforme au N rouge pourrait encore s’étendre, elle doit tout de même continuer de faire du profit dans les zones où elle compte déjà énormément d’inscrits. Une seule solution: gagner plus par abonné. Mais Netflix ne peut pas continuer à perpétuellement augmenter son tarif mensuel, ce qu’elle fait déjà assez régulièrement.

D’où cette nouvelle stratégie de lutter contre le partage d’abonnements, ou plutôt de rentabiliser cette pratique.

C’est au Chili, au Costa Rica et au Pérou que cette nouvelle méthode de paiement va être testée. Et en toute légalité, puisque les conditions d’utilisation de Netflix ont toujours mentionné qu’un compte ne peut pas être partagé en dehors de votre foyer.

En détails

La plateforme proposera aux inscrits qui prêtent leur compte de payer une petite somme supplémentaire mensuellement par utilisateurs hors du foyer supplémentaire, avec un maximum fixé à deux. Au Costa Rica, où les tarifs sont à 8,99$, 12,99$ et 15,99$, cela coutera 2,99$ par personne ajoutée, soit 2,72€. Ces utilisateurs ajoutés disposeront de leurs propres profils, logins et mots de passe. A noter que Netflix teste également l’option de transférer son profil vers un nouveau compte.

Ces essais démarreront dans les prochaines semaines. Les personnes utilisant le compte hors du foyer devront alors donner un code de vérification avant de pouvoir regarder un programme en streaming.

Mais il ne s’agit que de tests. Rien n’indique que ce nouveau fonctionnement durera ou sera étendu à travers le monde.

Nous avons toujours fait en sorte qu’il soit facile pour les personnes qui vivent ensemble de partager leur compte Netflix " , a écrit Chengyi Long, directeur Innovation Produit chez Netflix, dans un billet de blog. " Bien que ces fonctionnalités aient été extrêmement populaires, elles ont également créé une certaine confusion quant à savoir quand et comment Netflix peut être partagé. En conséquence, des comptes sont partagés entre les ménages – ce qui a un impact sur notre capacité à investir dans de nouvelles séries et de nouveaux films pour nos membres. "

Un discours bien différent de celui tenu il y a quelques années par l’entreprise, qui était ravie que Netflix soit partagé par un maximum de personnes et rigolait même du phénomène.

Sur le même sujet
Plus d'actualité