Netflix: premières images d’une série documentaire sur Johnny Hallyday (vidéo)

Netflix dévoile sa nouvelle série sur Johnny Hallyday, notamment avec une première bande-annonce mise en ligne.

Johnny Hallyday aux Francofolies de La Rochelle
Johnny Hallyday aux Francofolies de La Rochelle, le 14 juillet 2015 @BelgaImage

C’est la sortie événement à venir pour les pays francophones sur Netflix: le 29 mars prochain, le géant américain du streaming sortira une nouvelle série documentaire entièrement consacrée à Johnny Hallyday. Dénommée "Johnny par Johnny", elle tâchera de retracer la vie et la carrière de la star de la chanson française avec cinq épisodes de chacun 40 minutes. Une bonne dose de nostalgie qui promet d’entrer "dans l’intimité d’une légende", comme l’annonce la bande-annonce dévoilée ce vendredi 18 février 2022.

Le Taulier en personne à la narration

Comme l’annonce Netflix, cette série donne la parole au rockeur pour que "Johnny Hallyday raconte son histoire avec ses propres mots". "À travers des images d’archives et des témoignages personnels, ‘Johnny par Johnny’ est un portrait intime de la vie et de la carrière de la plus grande icône du rock français", ajoute la plateforme de streaming.

Ce sera donc surtout Johnny Hallyday qui racontera en personne l’histoire de sa carrière, de ses débuts à ses heures de gloire. Un retour dans le passé qui reviendra aussi sur sa vie privée, avec également des témoignages d’autres personnes en studio. A priori, il ne faudra pas s’attendre à y retrouver une intervention de sa femme, Laeticia Hallyday. Interrogée par le Parisien, elle déclarait en septembre dernier qu’elle "regrette que Netflix produise un documentaire sans notre accord".

Dans la bande-annonce dévoilée ce vendredi, on entend notamment Johnny Hallyday parler de la mort: "Moi je m’en fous de la mort, je n’ai pas peur de mourir. Ça ne me gêne pas. La seule chose pour laquelle ça me ferait peur, c’est pour les gens qui m’aiment". La star française est décédée le 5 décembre 2017, dans son domicile de Marnes-la-Coquette, dans l’ouest parisien, suite à un cancer du poumon.

Sur le même sujet
Plus d'actualité