10 choses à savoir sur l’Arnaqueur de Tinder

Le succès du docu L'Arnaqueur de Tinder sur Netflix nous rappelle qu’en dix ans, l’app de dating a casé des millions de célibataires et en a plumé quelques autres.

l'arnaqueur de tinder
© Netflix

Escroc

Le documentaire Tinder Swindler (L’arnaqueur de Tinder) raconte l’histoire de Shimon Hayut, connu sous le nom de Simon Leviev. L’Israélien se fait passer pour le fils d’un diamantaire milliardaire. Sur Tinder, il attire des femmes grâce à sa vie de prince. Il leur aurait subtilisé des millions de dollars. Sa stratégie: escroquer une femme et, avec son argent, gâter la prochaine victime.

Ennemis

Après plusieurs mois de relation, il explique à sa petite amie qu’il ne peut plus utiliser ses cartes de crédit au risque d’être retrouvé par ses “ennemis”. Elle a vécu la vie des hôtels de luxe et des restaurants hors de prix. Alors, elle le croit.

Manipulation

Il convainc ses victimes de contracter des micro-crédits auprès de plusieurs institutions financières et de lui envoyer des dizaines de milliers d’euros, parfois en liquide.

Bruxelles

Simon Leviev serait passé par Bruxelles, comme en témoigne un selfie d’Ayleen Charlotte, témoin du docu Netflix à qui il a volé 125.000 euros. Aucune victime belge ne s’est manifestée.

Libre

Plusieurs victimes ont appelé la police et la presse à la rescousse. L’arnaqueur a été condamné à 15 mois de prison en Israël, mais n’en a fait que 5. Il est aujourd’hui en liberté et mène encore – à en croire ses photos sur les réseaux – une vie de luxe. Il n’a jamais dû rembourser les victimes.

Fascination

Pourquoi le docu a un tel succès? 15 % des Belges ont utilisé un site de dating lors des 12 mois écoulés. Ils auraient donc pu rencontrer un arnaqueur du même genre. L’histoire de Simon Leviev rappelle aussi que la vie de rêve que nos amis postent sur les réseaux sociaux cache parfois une réalité bien moins glorieuse. Mais également que la violence n’est pas que physique ou sexuelle. Elle peut être psychologique et financière.

Fréquent

Shimon Hayut n’a pas inventé les arnaques sur Tinder. Les cas de manipulation, d’arnaque au code de vérification, de faux profils sont connus de la plateforme. Tinder essaie de lutter contre ce fléau, mais les arnaques réapparaissent toujours sous une autre forme.

Anniversaire

En dix ans d’existence, Tinder ne peut toutefois être rabaissé qu’aux seules escroqueries de ce type. L’appli représente 450 millions de téléchargements et 65 milliards de matches.

Rencontres

Ainsi qu’1,5 million de dates par semaine, les applis ont rendu possible la formation de milliers, voire de millions de couples qui parfois durent depuis dix ans.

Business

Grâce notamment à Tinder Plus, la version payante, l’appli a généré en 2020 1,4 milliard de dollars de revenus. Un boom a été observé… grâce à la pandémie et malgré les confinements.

Sur le même sujet
Plus d'actualité