Le meilleur du streaming à rattraper ce week-end

Vous cherchez des idées de films, de séries, de podcast ou de docus à découvrir ou à rattraper? Allez, suivez le guide.

as we see it sur amazon
As We See It. © Amazon Prime Video

As We See It

Encore une adaptation quasi littérale de série israélienne! À l’origine de la nouvelle comédie Prime Originals, on trouve en effet On The Spectrum, diffusé en France sur France.tv et inédit chez nous. Jason Katims (Friday Night Lights) y met en scène Jack (Rick Glassman), Harrison (Albert Rutecki) et Violet (Sue Ann Penn), trois colocs dans la vingtaine, atteints de troubles du spectre autistique. On reste toujours circonspect face à la représentation de l’autisme dans la fiction. Même si des shows comme Atypical ou The Good Doctor (les deux disponibles sur Netflix) ont changé la donne, la caricature n’est jamais loin et Rain Man a laissé des traces. Ici, on salue d’abord le choix d’acteurs eux-mêmes ”autistes”. Ensuite, la série, bienveillante et drôle, sans donner dans la surenchère ou le pathos, réussit à nous faire ressentir les difficultés des personnages… en montrant combien la société normative les cause. Les messages passent, à travers ces histoires d’amour, de boulot et d’amitié, qui révèlent l’importance de l’entourage et le besoin d’autonomie. On sourit, on s’attache aux personnages, on admire leur courage, on comprend mieux leur façon de voir le monde. Une tranche de vie sensible, à portée universelle. – H.D.

*** Amazon Prime 

Ozark

Il aura fallu patienter deux ans (la faute au Covid) pour découvrir l’épilogue des aventures de la famille de blanchisseurs d’argent du ­Midwest. Même si les souvenirs sont un peu flous, on comprend très vite qu’on ne va pas vraiment s’aimer sur les bords du lac. L’intrigue reprend exactement là où elle nous avait laissés, interdits, à la dernière minute cinglante de la saison 3.

Les Byrde n’ont plus rien des “gangsters malgré eux” du début. De combine en concession morale, les protagonistes ont fait pousser profondément leurs racines dans les rives humides du lac des Ozarks. Jusqu’à atteindre le Mexique, son cartel et le point de non-retour. Enfoncés dans les ennuis jusqu’au cou, ils se voient confier une ultime mission: blanchir non pas une montagne de cash mais un homme, le chef des Navarro. Une entreprise a priori impossible mais qui, menée à bien, leur permettrait de retrouver la vie normale qui leur échappe depuis si longtemps. En clair: ça passe ou ça casse pour la plus si sympathique famille. Portée par un casting toujours impeccable, la cinématographique Ozark s’impose comme l’une des meilleures séries estampillées Netflix grâce à son ambiance brumeuse et envoûtante. Seule déception: la date de diffusion de la seconde partie n’a pas été dévoilée. – H.L.

**** Netflix

Queens

Zahir McGhee (Scandal) imagine le retour d’un girls band des nineties dans cette comédie dramatique à la B.O. impeccable, rythmée de shows et de ­tensions en coulisses. Les clichés sur le rap sont compensés par le casting ultra-crédible, mené par Eve et Brandy (The Boy Is Mine!) et le message d’empowerment féminin salutaire.

** Disney+

Les idées larges

Nouveau rendez-vous d’Arte.tv (visible aussi sur Youtube, chaîne d’Arte), Les idées larges traite deux fois par mois d’un sujet de société et d’actu (le deuil, le travail gratuit, l’ascension sociale…), avec des chercheurs et chercheuses de tous horizons. Pertinent, rythmé, engagé, très conseillé.

*** Arte

Sur le même sujet
Plus d'actualité