Le meilleur du streaming à rattraper ce week-end

Vous cherchez des idées de films, de séries, de podcast ou de docus à découvrir ou à rattraper? Allez, suivez le guide.

La bonne année des 5 heures
© Auvio

La bonne année des 5 heures

Après les différentes spéciales diffusées pendant les vacances – 5 heures à la plage, 5 heures sous le sapin… -, Rudy Léonet et Hugues Dayet adaptent quelque peu leur concept. Dans La bonne année des 5 heures, plus question de rebondir sur un mot-clé. René Michiels lancera la grande roue qui déterminera quelle année sera mise en lumière. Une fois celle-ci connue, les deux compères devront évoquer les films, morceaux ou publicités diffusés à cette période. De quoi redécouvrir certaines pépites et, avouons-le, certains navets. Un jeu où Hugues Dayet espère s’arrêter sur les années 70 ou 80, des décennies qu’il a peu traitées dans ses critiques cinéma. ”Depuis 25 ans, j’ai déjà passé en revue de nombreux films. Rebondir sur une année où je dois me creuser les méninges, c’est amusant. Et ça m’oblige à sortir de ma zone de confort.” Les dix épisodes – programmés du 27 décembre au 7 janvier et disponibles en replay sur Auvio – s’annoncent éclectiques, le duo ”ne s’interdisant rien”. Un plaisir pour les auditeurs qui retrouveront dès début janvier leurs habituels rendez-vous (5 heures, 5 heures du soir) et peuvent d’ores et déjà s’attendre à une nouvelle spéciale à Pâques. On s’en réjouit. – V.V.

Auvio

La corde

Lorsque Dani rallie Helligskogen, au nord de la Norvège, l’étudiante s’attend à rejoindre un groupe de scientifiques isolés en pleine forêt, installés au sein d’un observatoire astronomique, point final. Si elle rencontre effectivement le couple Agnès et Bernhardt Mueller, en passe de recevoir le feu vert pour mettre en place le protocole d’observation de toute une carrière, si elle côtoie entre autres la chercheuse réputée Sophie Rauk ou le charismatique chargé de sécurité Serge Morel, Dani va vite faire face – comme tous les autres – au surnaturel. Le petit groupe trouve en effet, perdue dans la forêt, une corde qui ne semble posséder qu’une extrémité. Mêlant thriller et fantastique, cette histoire en trois épisodes va placer les différents protagonistes face à leurs propres peurs, parfois de façon dramatique. Au casting, on retrouve l’inimitable Richard Sammel (Inglourious ­Basterds, Un village français) dans le rôle de Bernhardt Mueller, mais aussi Suzanne Clément (Agnès Mueller), Jeanne Balibar (Sophie) et Jean-Marc Barr (Serge Morel). Une œuvre librement adaptée du roman éponyme de l’Allemand Stefan aus dem Siepen. – E.H.

La corde sur Arte

© Arte

Arte TV

Swan Song

Apprenant qu’il est en phase terminale, Cameron décide de se faire cloner – avec également le transfert de sa mémoire – pour préserver sa femme et son fils du chagrin. Un drame teinté de science-fiction emmené par un excellent Mahershala Ali (Moonlight, Green Book) et dans lequel on retrouve également la trop rare Glenn Close.

Apple TV

Don’t Look Up

Deux astronomes (Leonardo DiCaprio et Jennifer Lawrence) tentent d’avertir les autorités qu’il reste six mois avant qu’une comète ne détruise notre planète. Même si cela sonne comme un film avec Bruce Willis, Adam McKay se situe aux antipodes d’une glorification de l’Amérique ou de ses prétendus héros.

Netflix

Mixed-ish

Dans la famille Black-Ish, je voudrais le préquel! Cette deuxième série dérivée de la saga de Kenya Barris remonte en effet dans le temps, à l’époque de la jeunesse de Rainbow Johnson. Visibles sans avoir vu le show d’origine, ces deux saisons abordent la vie d’une famille métisse dans les années 80 aux USA. Pas simple. Pourtant c’est une jolie comédie.

Disney+

Sur le même sujet
Plus d'actualité