Montre jamais ça à personne: plongée intimiste dans le quotidien d’Orelsan

Le rappeur Orelsan a été filmé durant près de vingt ans par son petit frère, depuis ses débuts jusqu'à son triomphe.

Orelsan
Orelsan aux Victoires de la Musique en 2019. © BelgaImage

Alors qu’il vient de dévoiler les dates de sa nouvelle tournée 2022 (démarrage le 15 janvier à Caen et concert le 25 mars au Palais 12), Orelsan fait aussi l’événement sur Amazon Prime avec un documentaire peu ordinaire. C’est que l’auteur de Basique est filmé depuis une vingtaine d’années par son frère cadet Clément. “J’ai toujours cru en lui. Dès ses premières ébauches hip-hop dans sa chambre en 1998, j’ai allumé la petite caméra DV que je ­possédais. Et je n’ai plus arrêté.

Filmé dans une cave quand il sort du linge de la machine à laver, un jeune Orelsan au look BCBG dit à son frère: “Tu me promets, hein! Montre ça à personne”. La promesse n’a pas été tenue. Et c’est tant mieux. En six épisodes, on suit le quotidien de l’apprenti artiste et nous avons la confirmation de ce qu’on savait déjà. Orelsan est un mec cool. Un mec bien. Il est le même dans sa cuisine que dans la plaine du Dour Festival remplie à perte de vue. L’apprentissage, les doutes… Tout est là, sans filtre. Et c’est top.

Au grand désarroi des fans, la série-documentaire n’est pas (encore) disponible sur la version belge de la plateforme.

Sur le même sujet
Plus d'actualité