De McCartney 1,2,3 à Britney Spears, le meilleur du streaming à rattraper ce week-end

Vous cherchez des idées de films, de séries, de podcast ou de docus à découvrir ou à rattraper? Allez, suivez le guide.

De McCartney 1,2,3 à Britney Spears, le meilleur du streaming à rattraper ce week-end
@Adobe

Disney+

McCartney 1,2,3

Des images en noir et blanc, un décor sombre. Deux papys qui bavardent devant une console de son dans un studio d’enregistrement sans fenêtre vers l’extérieur. Paul McCartney et Rick Rubin (producteur des Beastie Boys et de Johnny Cash) ont choisi une forme minimaliste pour ce nouveau documentaire où on apprend les secrets des chansons des Beatles (et un peu des Wings). Même les incollables seront surpris des anecdotes qui reviennent dans la bouche de sir Paul lorsque Rick Rubin lui fait réécouter la ligne de basse de While My Guitar Gently Weeps ou le piano de Let It Be. McCartney y révèle aussi comment les Beatles ont trouvé la recette pop de leurs morceaux. “À nos débuts, il n’y avait pas de dictaphone ou d’enregistreur portable. Quand on cherchait de nouvelles idées à la guitare lors des trajets dans le bus de tournée, nous étions obligés de nous limiter à des trucs évidents qu’on allait pouvoir retenir avant d’aller les graver en studio.” Dit comme ça, ça paraît si simple… – L.L.

Apple TV

Ted Lasso saison 2

Grand vainqueur des derniers Emmy Awards (les Oscars de la télévision américaine), Ted Lasso fait partie des pépites du petit écran, après avoir ¬remporté sept prix sur ses 20 nominations. Ted Lasso (Jason Sudeikis), un coach de football américain, sans expérience dans ce sport, est recruté par un club anglais de Premier League. À son arrivée, les supporters, les joueurs et la presse ne lui font pas de cadeau. Le choc culturel entre les États-Unis et l’Angleterre ne lui facilite pas la tâche. Mais il n’a qu’un seul mot à la bouche: “believe” (“croire”)! Hannah Waddingham (Game Of Thrones) lui donne la réplique dans le rôle de Rebecca Welton, la patronne du club qu’elle veut détruire pour se venger de son ex-mari. Une comédie bonne pour le moral! – A.C.G.

Disney +

Y, le dernier homme

Cette série adaptée d’un comic imagine qu’un jour, tous les mâles de la planète meurent. Tous sauf deux… Les deux, ce sont Yorick et Esperluette, un chômeur immature et son singe capucin. Ils vont devoir survivre et enquêter sur les origines du fléau, dans une société dévastée. Voilà ce qui s’appelle du pitch. La BD originale a été couronnée de trois prix Eisner (les oscars du genre). L’adaptation a mis douze ans à voir le jour. Et c’est sans doute ce qui la plombe. Parce qu’il y a eu The Walking Dead, The 100, The Stand, The Last Man On Earth… Bref, des brouettes de fictions post-apocalyptiques. Sa réflexion féministe sur le patriarcat, elle aussi, a largement été dépassée par The Handmaid’s Tale. À voir, en espérant mieux pour les prochaines saisons. – H.D.

@Belgaimage

Netflix

Britney vs Spears

Hier, la princesse de la pop était (trop) souvent à la une des tabloïds. Aujourd’hui, elle est en plus l’objet de plusieurs documentaires qui s’attardent sur sa descente aux enfers et sa mise sous tutelle. Après Framing Britney Spears (toujours disponible sur Amazon Prime Video), Controlling Britney Spears (New York Times) et Toxic: Britney Spears’ Battle For Freedom (CNN), c’est au tour de Netflix. S’appuyant sur de nombreux témoignages ) dont celui de son ex-petit ami Sam Lufti ou de son ancienne assistante – et dévoilant de nombreux documents confidentiels, Britney vs Spears dénonce l’acharnement dont a été victime la chanteuse. Des révélations parfois inédites qui nous -laissent un goût amer. Et nous font craindre le pire: même si le tribunal accepte la fin de sa mise sous tutelle, le grand déballage autour de Britney est loin d’être terminé. – V.V.

Sur le même sujet
Plus d'actualité