Comment " Stranger Things " a cassé Netflix

Les deux derniers épisodes de la série "Stranger Things" étaient diffusés ce 1er juillet sur Netflix. Trop de monde s'y est jeté, le site a planté. Une première pour le leader mondial de la VOD.

Stranger Things
DR

A force, cela devait bien arriver. La série " Stranger Things " prenait congé de ses fans ce vendredi 1er juillet sur Netflix, après quatre saisons de rebondissements et d’esthétique 80’s particulièrement accrocheurs. Mais voilà, justement, les fans s’y sont trop accrochés.

A l’heure de le mise en ligne à 00h01 (côté US), ce fut le crash. Trop de monde sur la ligne, " NETWORK ERROR ", il y a un problème pour connecter Netflix… Pour la première fois de son histoire, le service de streaming qui a révolutionné la télévision était (techniquement) victime de son succès.

" Stranger Things " est une des séries les plus populaires de Netflix au niveau mondial, et certainement la plus populaire aux Etats-Unis. La société a toujours bien évité de donner trop de chiffres d’audience, mais la troisième saison avait attiré 64 millions d’internautes en un mois, ce qui établissait un record. Nouveau record battu avec la première partie de la quatrième et dernière saison qui a accumulé 193 millions d’heures de visionnage début juin, faisant de " Stranger Things " la série la plus binge-watchée de Netflix. On a vu avec quelles conséquences…

Heureusement pour les fans, le bug n’a duré que quelques minutes, mais cela montre à quel point la boulimie pour les séries n’est pas près de diminuer. Pour la petite histoire, les frères Duffer travaillaient encore sur les effets spéciaux quelques heures seulement avant la diffusion du grand final…

Sur le même sujet
Plus d'actualité