Les droits bafoués des femmes illustrés dans cinq séries

La fiction et la réalité se confondent lorsqu'il s'agit d'attaquer les droits des femmes.

big little lies
© prod

La servante écarlate

Cette série phénomène décrit une Amérique totalitaire où les femmes sont déchues de leurs droits, certaines ne servant qu’à la reproduction. Elle a été citée dans les commentaires sur la décision de la Cour suprême de réduire le droit à l’avortement.

13 Reasons Why

La série pour ados aborde des thèmes qui ponctuent l’actu – le viol, le consentement, le harcèlement sexuel, le revenge porn et la masculinité toxique. Jugées trop réalistes, certaines scènes d’agressions sexuelles ont suscité la polémique.

Big Little Lies

Cette fiction aborde le sujet des violences intrafamiliales et celui du viol conjugal. Ici aussi, certaines scènes – difficiles – montrent la réalité d’un phénomène silencieux et mettent en scène ce regard de la société qui tend à culpabiliser les femmes.

I May Destroy You

Dans un style cash et politique, cette série anglaise raconte l’histoire d’une jeune femme qui dépose plainte pour agression sexuelle après une soirée arrosée. La série décrypte les mécanismes de la culture du viol, notamment dans les bars.

Girls

Il y a dix ans, la série de Lena Dunham mettait déjà sur la table une série de thématiques encore et toujours commentées aujourd’hui. La grossophobie, la représentation du corps et de la sexualité des femmes. Le tout sur le ton de la comédie.

Sur le même sujet
Plus d'actualité