The Boys, combattre le mal par le mal

Les “antihéros” de The Boys mènent des vies paisibles désormais. Mais vont devoir reprendre du service.

The Boys
© Prime Video

La série anti-Marvel et DC est de retour. Dans cet univers où les super-héros sont d’horribles personnes ­corrompues, autant justiciers qu’acteurs de cinéma à la botte de l’infâme entreprise Vaught, les Boys sont une équipe de rebelles qui tente d’exposer au grand jour la face cachée de ces célébrités et de leurs super-pouvoirs. Fin de la saison 2, Hughie, Butcher et les autres avaient réussi à rendre public le passé nazi de Stormfront, sorte de Wonder Woman à la sauce Trump qui ne vieillit pas, ce qui leur avait aussi permis de se racheter aux yeux du grand public.

Au début de ces nouveaux épisodes, surprise, le jeune Hughie est désormais en couple avec sa super-héroïne de copine, Starlight, ce qui le met aussi sous le feu des ­projecteurs. Il travaille pour le gouvernement, au bureau des Affaires super-héroïques, avec, sous ses ordres, Butcher, ex-leader bourru de leur équipe de rebelles. Mais une sombre histoire va les ­pousser vers les bonnes vieilles habitudes… Cette nouvelle saison s’annonce dans la droite ligne des ­précédentes, en parodiant à nouveau les travers des films de super-héros tout en critiquant, parfois finement, parfois avec de gros sabots, la société américaine, toujours avec pas mal de violence, de sang, de sexe et de vulgarité mais de façon intelligente et drôle.

*** Amazon Prime Video

Sur le même sujet
Plus d'actualité