Décès de Dominique Paturel, voix française de J.R. dans " Dallas "

Il fut également la voix française de Michael Caine, Terence Hill, Robert Duvall, Frank Sinatra ou Vittorio Gassman.

Dallas série doublage voix France JR Dominique Paturel
L’acteur français Dominique Paturel, qui a doublé le personnage de J.R. Ewing dans la série « Dallas », en 1975 à Paris ©AFP

L’acteur , voix française de J.R. Ewing dans " Dallas ", série à succès des années 1980, est décédé à l’âge de 90 ans, a indiqué sa famille mardi. " Mon oncle est décédé lundi soir à l’hôpital de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor). Il souffrait de diabète depuis quelques temps et avait dû être amputé. Son état général s’est dégradé dernièrement ", a indiqué à l’AFP son neveu Loïc Paturel.

Les obsèques auront lieu vendredi à 14h30 à Pordic (Côtes-d’Armor), " le berceau familial, où il sera inhumé ", a poursuivi son neveu. " ll était l’un des derniers à avoir joué sous la direction de Jean Vilar (metteur en scène illustre, fondateur du festival d’Avignon). Il avait près de 80 pièces à son actif et une trentaine de films. Il faisait partie de cette génération qui savait tout faire ", ajoute Loïc Paturel.

Mais son oncle fut surtout connu du grand public pour le doublage de J.R., personnage sans scrupule, devenu culte, de la série américaine " Dallas ". " J’ai eu une chance formidable. Peut-être que, grâce au doublage, j’ai eu ce choix de pouvoir accepter ou refuser des projets de théâtre ou de télévision qui ne me convenaient pas ", avait-il dit un jour au site " Objectif Cinéma ".

La voix française de géants du cinéma

Dominique Paturel (aucun lien de parenté avec la chanteuse et comédienne Sabine Paturel) a doublé une centaine de personnages. Il fut la voix française de Michael Caine, Terence Hill, Robert Duvall, Frank Sinatra ou Vittorio Gassman. On peut aussi l’entendre dans les versions françaises de films comme " Le lauréat ", " Patton ", " Barry Lyndon ", " Les hommes du président ", " Elephant man ", " Mad Max 2 ", " Millenium " et nombre de séries américaines iconiques (" Colombo ", " Les envahisseurs ", " Agence tous risques ", " Desperate Housewives "…)

Auparavant, dans les années 1960-70, il fut un visage familier du petit écran grâce à des séries comme " Le chevalier de Maison-Rouge " ou " d’Artagnan ". Au cinéma, il a été dirigé par des réalisateurs de renom, tels Christian-Jaque, André Cayatte ou Philippe de Broca.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité