Radio Caroline rend hommage à Marc Moulin, ce génie

En deux Radio Caroline spéciales, Olivier Monssens retrace le parcours de notre Marc Moulin.

Marc Moulin
© Classic 21
Diffusion les 21 et 28 janvier à 12h00 sur Classic 21

Comment se souvenir de Marc Moulin? Fan dès l’adolescence, Olivier Monssens a particulièrement suivi la carrière de cet homme ­touche-à-tout et moderne. Une modernité dont l’influence aujourd’hui se fait encore ressentir: ”Des jeunes pousses de la musique électronique utilisent encore les sons de Telex (le groupe qu’il avait fondé en 1979 avec Dan Lacksman et Michel Moers). Et l’esprit de Radio Cité - l’ancêtre de Classic 21 - qu’il avait lancée, un ovni dans les médias, est encore dans les gènes de ceux qui font la radio actuelle”.

Construites chronologiquement, les deux spéciales de Radio Caroline, ­présentées par Olivier Monssens le samedi sur Classic 21, retraceront le parcours de notre ancien confrère. Un mélange de récits et d’archives sonores où on (re)découvrira Marc Moulin dans ce qu’il avait de plus remarquable: ”D’abord en musique, avec le jazz, où il introduisait déjà le synthétiseur, et Telex. À la radio aussi, où avec Cap de nuit, il est le premier à avoir éveillé des centaines de milliers de personnes à la contre-culture. Et il y aura l’une ou l’autre Humœurs (les chroniques qu’il a écrites dans Moustique entre 1997 et 2008), où il a été visionnaire. J’avais d’ailleurs exhumé une de ses Humœurs dans laquelle il prédisait le confinement, avec 15 ans d’avance… J’aborderai un peu la télévision avec La semaine infernale, où ses chroniques étaient assez virulentes, ce qui lui a valu de nombreuses notes de service”. Un hommage sans témoignages, si ce n’est quelques citations de personnalités: ”En écoutant les différentes ­productions et interviews de Marc, on découvre qui il était”.

Sur le même sujet
Plus d'actualité