CSA: DH Radio autorisée à rester sur les ondes

Le CSA est revenu sur sa décision et a finalement autorisé DH Radio à occuper des fréquences des réseaux FM et DAB+.

CSA: DH Radio autorisée à rester sur les ondes

En 2019, le CSA revoyait son plan de fréquences radio pour les réseaux FM et DAB+. Parmi les décisions prises, l’annulation du droit de diffusion de DH Radio au profit de la future LN24 Radio, et d’autres radios existantes comme Fun, NRJ ou Contact, qui se partagent des fréquences pour lesquelles DH Radio était candidate.

Se sentant flouée, la radio du groupe IPM avait donc porté l’affaire devant le Conseil d’État, qui avait suspendu ce nouveau plan, laissant les radios diffuser comme avant de se prononcer sur le sujet.

Ce 24 mars 2022, suite à ces différents recours et à l’acquisition de LN24 par IPM, le CSA est revenu sur ses décisions de 2019, permettant à DH Radio de rester sur les réseaux FM traditionnel et sur le réseau numérique en DAB+.

"Nous sommes heureux que le CSA à l’unanimité ait reconnu la place de DH RADIO dans le paysage radiophonique francophone ", a déclaré François le Hodey, CEO du Groupe IPM.

Le projet radiophonique de LN24 est mis de côté, IPM préférant les synergies entre la chaine d’information en continu et la ligne " music & news " de leur radio.

DH RADIO et LN24 sont deux médias jeunes et innovants, nous allons les rapprocher sur le terrain de l’information ", Emmanuel Tourpe, directeur général des activités audiovisuelles du Groupe IPM. La volonté est désormais d’offrir la playlist la plus étendue de toutes les radios musicales, tout en renforçant l’offre d’information grâce à LN24.

Sur le même sujet
Plus d'actualité