Podcast: Jean-Louis Lahaye explore vos contes belges préférés

Le célèbre présentateur belge dévoile sa nouvelle saison de “l’histoire surprenante des contes de fées” sur la Première. Cette année est plus belge que jamais avec Le cheval Bayard et le Manneken Pis.

Jean-Louis Lahaye
© VLAD VANDERKELEN 2021

D’où vous est venue cette idée de podcast?
Cette idée remonte à plusieurs dizaines d’années. À l’époque où je faisais des doublages, j’ai animé un conte devant une classe de primaire. Je me suis dit qu’un jour je referai des contes en les mettant à l’antenne. Un jour, j’ai proposé l’idée à mon associé Patrick. Puis, on en a parlé à La Première, qui a validé le projet. On s’est dit que c’était une belle manière de s’adresser aux enfants.

Quel est votre objectif derrière ce projet?
Le but est de découvrir plein de choses en rentrant dans un univers, tout en voyant le côté historique. On avait aussi envie de réunir enfants et adultes autour de la découverte de contes de fées. La période de Noël correspond très bien à ce projet.

N’est-il pas difficile de concilier à la fois un jeune public et un autre plus âgé?
C’est pour cela qu’on distingue la partie lecture du conte pour les enfants, mais les parents aiment bien aussi réécouter ce genre d’histoires. Ensuite, on a la partie analyse, qui, elle ne correspond pas forcément aux deux publics. On ratisse large et tout le monde arrive à se retrouver dedans.

La grande nouveauté de cette saison sont les nombreux contes belges, pourquoi ce choix?
C’est tout d’abord un choix de la Première, mais on voulait avoir un ancrage plus belge. C’est toujours super de parler aux Belges de notre Belgique et de notre passé. Il y en a tellement… Tout est passionnant, on pourrait en faire des centaines, voire des milliers.

Quand vous écrivez les épisodes vous découvrez aussi les dessous des contes de votre jeunesse?
C’est surtout Gaelle Ruquois, une journaliste, qui s’occupe de l’écriture. Mais bien évidemment j’en apprends très souvent des choses extraordinaires. C’est toujours très enrichissant ce type de projet.

Pourquoi cette structure en trois parties?
Etant donné qu’on propose ça sur La Première, on sait que ce n’est pas le Club Dorothée. On essaie donc d’amener un côté accessible directement aux enfants avec la lecture du début. Ensuite, on glisse doucement vers une analyse, qui est aussi un moyen d’en apprendre plus sans le côté contraignant d’une analyse stricte. On a décidé de garder la morale à la fin, car ça nous semblait dans la continuité.

Déjà une prochaine saison en vue?
Rien n’est sûr par rapport à ça. On découvre des contes, mais aussi une culture différente, ce qui est passionnant. Bien évidemment, on pourrait donc en faire des saisons entières.

La nouvelle saison, avec ses 10 épisodes, sera diffusée à partir du 27 décembre sur la Première et disponible en replay sur Auvio. La première saison est quant à elle toujours disponible sur Auvio.

Sur le même sujet
Plus d'actualité