Twitter s’emballe sur la fausse mort de Jimmy Fallon : Musk a-t-il déjà réussi son pari ?

La mort de Jimmy Fallon annoncée sur Twitter. Le réseau social s'enflamme. Le nouveau propriétaire Elon Musk est appelé à l'aide.

Jimmy Fallon
Belgaimage

Le hashtag #RIPJimmyFallon devient viral sur Twitter. Tout partait pourtant d’une blague. Un tweet anodin, publié par le compte EclipseShade69. Sur une photo de James Corden, il inscrit cette petite phrase : " Parti mais pas oublié. Repose en paix roi. 19 septembre 1974-15 novembre 2022 #RIPJimmyFallon ". Le hashtag est rapidement repris. D’abord pour prolonger la blague, avant de prendre des formes d’hommages bien plus sincères.

" Putain de merde, c’était une surprise. Merci à tous pour les likes et les retweets. Si vous aimez les tweets stupides comme celui-ci, n’hésitez pas à me suivre ", se surprend l’auteur de la supercherie. Mais la mèche est allumée. Pour la twittosphère l’ancien animateur de Saturday Night Live est mort. Mais dans la vie, celle qui est bien réelle, le cœur de l’humoriste n’a jamais cessé de battre. C’est sur Twitter qu’il a tenté de désamorcer en faisant appel au néo-propriétaire de la plateforme, Elon Musk.

" Elon, peux-tu arranger cela ? #RIPJimmyFallon ", demande-t-il. La réponse qu’il reçoit déconcerte : " Attends une seconde, comment pouvons-nous être certain que tu n’es pas un usurpateur extraterrestre prétendant être Jimmy ? Dis quelque chose que seul le vrai Jimmy dirait… "

Si cette situation peut paraître dérisoire, elle intervient dans un contexte où l’emballement autour de cette blague dessine la stratégie menée par le milliardaire américain. Il y a quelques jours à peine, Musk annonçait licencier les modérateurs de contenu chargé de gérer la désinformation. Leur mission semblait pourtant essentielle : éviter que des fake news puissent se propager et percoler en profondeur.

Une plateforme libérée de toutes contraintes. C’était ce que Musk voulait. Avec toutes les dérives que cela peut engendrer.

Sur le même sujet
Plus d'actualité