Arletty, le tourbillon de sa vie

Ce soir, sur France 5, Arletty passe sa vie en revue. Un biopic musical avec Elodie Menant, une Arletty plus vraie que nature.

Arletty, le tourbillon de sa vie

Diffusion le 1er octobre à 20h55 sur France 5

Quand on lui pose la question “Si vous aviez le pouvoir d’effacer certains épisodes, lesquels effaceriez-vous?” La réponse est sans équivoque: “Mais je les effacerais pas. Je bifferais rien. Je gommerais rien. Toute la vie, pareil!”. Et c’est par ces mots que la célèbre chanteuse et actrice française nous emmène dans son univers.

Car si sa réplique culte “Atmosphère! Atmosphère! Est-ce que j’ai une gueule d’atmosphère?” tirée du film Hôtel du Nord de Marcel Carné est restée dans la mémoire collective, le public ne connaît que très peu son destin hors norme. Issue d’un milieu très modeste, Arletty a construit sa carrière dans un esprit de liberté. De sa naissance à Courbevoie à ses débuts dans le music-hall, au théâtre et au cinéma, on traverse le XXe siècle avec la Belle Époque, 14-18 et les Années folles. En 1941, Arletty tombe éperdument amoureuse d’un officier allemand qui avait sa carte au parti nazi. Une idylle coupable et pourtant totalement assumée. Guidée par la passion, cette affranchie en proie aux scandales connaîtra aussi de grandes épreuves (elle a souffert de cécité durant 30 ans).

La mise en scène est un tourbillon d’énergie porté par une valse des rôles où trois comédiens et un musicien soutiennent Elodie Menant dans son incarnation fabuleuse d’Arletty. On retrouve en elle la gouaille parisienne, son intonation particulière et son panache. Les personnages et les tableaux se succèdent sans jamais perdre le spectateur. Au contraire, cette création protéiforme est si intelligemment construite qu’elle galvanise dès les premiers instants. Ce biopic musical créé en 2018 au Festival d’Avignon a reçu deux récompenses amplement méritées en 2020: le Molière du Spectacle musical et le Molière de la Révélation féminine.

Sur le même sujet
Plus d'actualité