Bernard Yslaire s’offre une virée en taxi

Jérôme Colin embarque l’un des dieux de la BD franco-belge, Yslaire, créateur de la saga Sambre.

Bernard Yslaire s’offre une virée en taxi

Diffusion le 26 septembre à 20h35 sur La Trois

Attention culte, géant discret, artiste humble et passionnant! Lorsqu’il y a quarante ans (si) Bidouille et Violette arrivent dans les pages de Spirou, les lecteurs se doutent qu’il se passe quelque chose: ces duo d’ados bruxellois apporte quelque chose de neuf dans leurs pages. De la poésie. De l’amour. Du romantisme au sens premier du terme. Depuis, leur créateur n’a cessé d’explorer les cases, pour les exploser, les embraser, au fil d’histoires gouvernées par la passion, au dessin réinventé, qui se cherche de techniques en techniques tout en gardant sa patte et ses couleurs.

Après les mythiques Sambre, XXe Ciel et Le Ciel au-dessus de Bruxelles, il a publié cette année une œuvre magistrale, Mademoiselle Baudelaire, qui relate la vie du poète maudit à travers le récit de son amante, Jeanne, La Vénus Noire. Admiré par ses pairs et le public, Yslaire n’en est pas moins discret, pas armé pour le succès. Il nous tarde de partager son Bruxelles intime et de l’entendre évoquer les Fleurs du Mal avec Jérôme Colin, le journaliste qui cite Baudelaire de mémoire à l’antenne.

Sur le même sujet
Plus d'actualité