Laury Thilleman nous emmène dans les années pop

Des stars et des tubes à gogo: en matière de nostalgie, France 3 connaît la chanson.

Laury Thilleman nous emmène dans les années pop

Diffusion le 16 septembre à 21h05 sur France 3

Avec sa série Allez viens, je t’emmène…, France 3 use de son filon préféré sans en abuser: les souvenirs musicaux des décennies passées, allant des sixties aux eighties – au-delà de ça, les fidèles risquent de s’offusquer. On ne va d’ailleurs pas se mentir: c’est assez bien foutu. On s’installe devant sans rechigner, en ayant presque l’impression de s’asseoir à côté de ces célébrités qui se réunissent autour de Laury Thilleman pour papoter tranquillement, échanger leurs souvenirs et chantonner leurs infatigables refrains. On se laisse embarquer, parce que l’ambiance est bonne, que les anecdotes sont sympathiques et que, de toute façon, on ne peut pas dire qu’en matière de divertissements, notre petit écran déborde d’idées fraîches. Et ce qui est cool aussi, ce sont les décors, qui reconstituent des petits morceaux d’époque afin de mieux y faire fondre les gloires d’hier et d’aujourd’hui.

Après des numéros consacrés aux années Carpentier, aux années 60, 70 ou 80, c’est au tour de la… pop de servir de fil conducteur au plateau animé par l’ex-Miss France. Ce qui est bien avec la pop, c’est que personne ne sait trop ce qu’elle veut dire, ni ce qu’elle englobe. Autrement dit, c’est la porte ouverte à tous les styles et à toutes les périodes musicales imaginables. Voilà pourquoi on croisera à la fois des hommages à Gainsbourg, à Polnareff, à Delpech ou à Berger. Voilà pourquoi Clara Luciani et Julien Doré vont chanter ensemble Le temps de l’amour, pourquoi Sheila et Gwendael Marimotou feront un duo sur Spacer, ou pourquoi Jérémy Frérot revisitera le répertoire de France Gall dans une chambre à l’atmosphère mi-hippie, mi-Salut les copains. Oui, tout cela est profondément fourre-tout et allègrement trop sucré. Mais c’est aussi parfaitement assumé, alors on dit oui.

Sur le même sujet
Plus d'actualité