Objectif Qatar

Les Diables Rouges remontent sur le terrain pour assurer leur qualification à la Coupe du Monde.

Romelu Lukaku @Prod
Diffusion le jeudi 2 à 20h25 sur La Une

Actuellement en tête de son groupe – où on retrouve la République Tchèque, le Pays de Galles, la Biélorussie et l’Estonie – la Belgique ne devrait pas peiner à se qualifier pour la prochaine Coupe du Monde au Qatar, du 21 novembre au 18 décembre 2022. Mais il faudra se montrer prudent et cela dès ce soir, contre l’Estonie. Trop souvent, les Diables se sont pris les pieds dans le tapis face à des adversaires largement à leur portée. Les raisons d’être confiants sont nombreuses. Romelu Lukaku, désormais revenu à Chelsea, devrait sans nul doute faire à nouveau trembler les filets et faire encore plus résonner son nom, lui qui est le meilleur buteur de toute l’histoire de la sélection. Maillon essentiel des Diables, Kevin De Bruyne devrait quant à lui être remis de ses pépins physiques et enfin retrouver sa place. On se réjouit également de revoir – peut-être (la sélection officielle ne sera communiquée que le 26 août) – l’inarrêtable Jérémy Doku. À 19 ans, l’ailier a impressionné lors de l’Euro, dribblant ses adversaires à la vitesse de l’éclair. Les matches à venir des Diables seraient l’occasion idéale pour lui offrir du temps de jeu.

Mais des inquiétudes planent aussi sur l’équipe de Roberto Martinez. Jan Verthongen souffre d’une déchirure à la cuisse et est encore incertain. Puis, il y a le cas Eden Hazard. On le dit affûté, prêt à jouer mais le physique suivra-t-il? Surtout que le calendrier des Diables est chargé. Le 5 septembre, ils affronteront la République Tchèque puis la Biélorussie le 8, avant que ne se profile la demi-finale de Nations League face à la France, le 7 octobre. Il faudra être prêt et enfin assumer la première place au classement mondial, où les Diables sont installés depuis presque deux ans.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité