Les combats de Greta

En 2019, Greta Thunberg a voyagé pour constater les dégâts du réchauffement climatique.

Greta Thunberg @prod
Diffusion le 15 août à 23h05 sur France 5

« On me prend souvent pour une ado en colère qui insulte les gens, mais ce n’est pas moi”, dit Greta Thunberg. Pour en avoir le cœur net, la BBC a produit cet énorme documentaire en trois volets de 52 minutes diffusés le dimanche à 23h05 à partir de ce 15 août. En 2019, la jeune militante suédoise a pris une année sabbatique pour faire le tour du monde (en voiture électrique, en train et en catamaran) et constater par elle-même les effets du réchauffement climatique aux côtés des plus grands climatologues. Via d’impressionnantes images de drones, le documentaire nous emmène dans des lieux concernés par les premiers effets du changement climatique.

C’est le cas par exemple du Parc naturel Jasper, au Canada, où les glaciers recouvrent des centaines de kilomètres carrés et alimentent des millions de Nord-Américains en eau douce. En 2019, le glacier Athabasca a perdu six mètres rien que pendant l’été – un record! Son sort est déjà scellé. C’est pour se rendre compte de cette réalité que Greta s’est rendue sur place. La caméra suit donc la militante dans ses pérégrinations, mais aussi dans ses moments les plus intimes: dans sa chambre d’hôtel où elle retouche son discours et choisit ses vêtements pour ne pas avoir trop froid, dans la voiture où elle explique comment elle essaie de se mettre à la place des victimes climatiques, ou encore lorsqu’elle évoque sa gestion personnelle de la célébrité et des menaces envers elle ou sa famille qui en résultent. Une manière de se sentir plus proche de cette jeune femme au combat inouï. Dans le second volet du documentaire, Greta s’intéresse aux technologies susceptibles de jouer un rôle concret dans le sauvetage de la planète alors que le troisième se focalise sur son travail durant la crise du coronavirus. Un documentaire alarmant et inspirant.

Sur le même sujet
Plus d'actualité