Retour sur l’affaire Elisa Pilarski

Julie Denayer revient sur le prochain épisode d'Un crime parfait ?, consacré à Elisa Pilarski.

Un crime parfait ? @belgaimage
Diffusion le 3 août à 20h25 sur RTL-TVI

 

C’est sur des faits particulièrement durs que revient Un crime parfait ? cette semaine. “C’est une affaire qui avait fait la une de tous les journaux, en 2019”, relate Julie Denayer. “Elisa Pilarski, enceinte de six mois, était partie promener son chien Curtis. Un peu plus tard, elle appelle son compagnon en panique : elle est en train de se faire attaquer par un animal. Quand il arrive, il est trop tard : Elisa est morte. Lui affirme que ce sont les chiens d’une chasse à court qui se déroulait à proximité qui l’ont tuée. Les enquêteurs envisagent, de leur côté, qu’Elisa ait été attaquée par son propre chien”. À l’époque, l’histoire avait touché la population : “En France comme en Belgique, les gens s’étaient mobilisés, ils avaient signé des pétitions pour défendre Curtis”, se souvient la journaliste de RTL. “Ce n’est très récemment que les expertises ont confirmé que c’est pourtant lui, le seul animal qui s’en est pris Elisa ce jour-là”. Le propriétaire du canidé, compagnon de la jeune femme, est désormais accusé d’homicide involontaire : “Il a caché plusieurs éléments aux enquêteurs. Dont le fait qu’il entraînait Curtis à mordre”, précise Julie Denayer.

Cette terrible affaire ne sera par la dernière traitée par Un crime parfait ? cet été : “On reviendra notamment sur l’affaire Jonathan Coulom, petit garçon enlevé dans son lit durant une colonie de vacances. C’est un cold case mais la police a récemment trouvé une nouvelle piste, qu’on espère la bonne”, précise la présentatrice. Qui se réjouit des premières audiences de l’émission en prime time : “On sait que l’été, les choses sont un peu différentes. Mais on avait de la solide concurrence en face”. Une nouvelle saison est donc plus que d’actualité à la rentrée. Julie Denayer aura également fort à faire avec Face au juge, Indices. et un projet surprise dont on entendra bientôt parler.

Plus d'actualité