Le film du jour : Shéhérazade

Histoire d’amour sur fond de jeunesse perdue, Shéhérazade propose une incursion percutante dans les bas-fonds marseillais.

Shéhérazade prod
Diffusion le 2 août à 22h45 sur Arte

 

Le tout récent Festival de Cannes projetait hors compétition Bac Nord, le dernier film de Cédric Jimenez (La French), qui suit le difficile parcours d’une brigade de terrain dans les quartiers Nord de Marseille. Une des jeunes comédiennes, Kenza Fortas, y crève l’écran, confirmant ainsi son César du meilleur espoir féminin obtenu en 2018 pour Shéhérazade, qui se déroule dans la même cité phocéenne. Elle et Dylan Robert, son partenaire à l’écran, y incarnaient deux jeunes lâchés par leurs familles et jetés précocement à la rue par la misère après être passés entre les mailles d’institutions désargentées. Une histoire qui n’a rien d’une fiction: dans la vraie vie, Kenza a été une enfant placée, tandis que Dylan était incarcéré peu avant le début du tournage! C’est donc dans un style quasi documentaire que Jean-Bernard Marlin développe ce premier long-métrage où noirceur et romantisme forment un mélange détonant duquel émerge un puissant message d’ouverture.

Plus d'actualité