Julie Denayer revient sur l’affaire Jean Aprin

Un crime parfait? revient sur un meurtre qui a failli passer pour un accident de santé.

Un crime parfait RTL TVI
Diffusion le 27 juillet à 20h25 sur RTL TVI

 

Décembre 2012 à La Roquebrussanne, dans le Var. La commune est sous le choc : Jean Aprin, un viticulteur très apprécié dans la région, a été retrouvé sans vie par sa famille. Il aurait fait un malaise et serait tombé mort dans le coffre de sa voiture. Le pauvre Jean était sorti épuisé de la période des vendanges : son état inquiétait depuis plusieurs semaines. Personne n’en doute : il s’est littéralement tué au travail. Les policiers dépêchés sur place partagent cette première conclusion.

Le crime – puisqu’il s’agit évidemment d’un homicide – aurait donc pu être parfait. à un détail près. En y réfléchissant bien. La victime a été retrouvée sans chaussure, avec des chaussettes immaculées aux pieds. Impossible que le fermier soit arrivé jusqu’à son véhicule sans les salir. Une tierce personne est forcément impliquée dans son décès. L’autopsie le confirme : Jean Aprin a été assassiné. Mais qui pouvait en vouloir à ce quadragénaire, passionné par ses vignes et dévoué à ses proches ? Les enquêteurs se retrouvent rapidement sans piste. Car, si personne ne semblait en vouloir à l’agriculteur, les premières analyses suggèrent que l’homme a été tué par quelqu’un qu’il connaissait.

Dans ce nouvel épisode d’Un crime parfait?, Julie Denayer revient sur une affaire qui a marqué la France mais surtout ébranlé le village de La Roquebrussanne : non seulement les habitants perdaient un voisin aimé de tous mais c’est un auteur au-dessous de tous soupçons qui sera finalement inculpé. Pire, derrière des airs irréprochables se cachait une personnalité qui, selon les conclusions des investigations, s’est montrée manipulatrice et a menti sans scrupule pour parvenir à ses fins. Un criminel qui aurait pu s’en sortir sans les aveux de son complice.

Sur le même sujet
Plus d'actualité