La série du jour : The Rookie, le flic de Los Angeles

Pour John Nolan, le flic de Los Angeles, le moment est venu d'assumer ses choix.

The Rookie Prod
Diffusion le 16 juillet à 20h30 sur RTL-TVi

 

À première vue, on pourrait se dire: “Oh non… Encore une série policière comme il en existe tant”. Sauf que The Rookie vaut vraiment le détour. Et on va vous le prouver. D’un show parfaitement exécuté et divertissant sur les deux premières saisons, on entre progressivement dans une écriture subtile abordant la politique et l’injustice sociale en fin de parcours. Pour ne rien gâcher, le jeu des acteurs est irréprochable. Nathan Fillion en tête.

L’acteur brille dans le rôle de John Nolan, un homme dans la quarantaine, qui, après des soucis personnels, déménage à Los Angeles et reprend des études pour devenir flic. La première saison débute avec l’obtention de son diplôme de l’académie de police. Il est alors affecté au commissariat de Mid-Wilshire où il est la recrue la plus âgée. Pendant six mois de formation, il utilisera son expérience de vie, sa détermination et son sens de l’humour pour égaler ses jeunes collègues. Dès le premier épisode de la saison 2, un attentat a lieu dans la ville de Los Angeles. Les officiers débutants sont aux prises avec les conséquences de ce triste événement. C’est à cette période que John Nolan cherche à savoir quel type de flic il veut vraiment être. De nombreux défis (aussi bien les relations amoureuses que les dangereux criminels) s’imposent à lui, quitte à le faire basculer du côté obscur.

À l’approche de la troisième saison, une seule question se pose alors : est-ce que oui ou non l’officier John Nolan sera en mesure de prouver qu’il n’est pas un ripoux ? Évidemment, on savait que les actions de Nolan auraient un impact sur le reste de sa carrière et même de sa vie, sans parler de la tournure qu’allait prendre la série. Mais ici, on espère surtout qu’il trouvera un moyen de prouver son innocence au sein de la police municipale de Los Angeles.

Plus d'actualité